Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cahier décharge

Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 27 janvier 2023, jour technologique...

Denis Vallier
Page du 27 janvier 2023, jour technologique...
Page du 27 janvier 2023, jour technologique...

Nous avançons, on ne sait pas trop vers quoi, mais on y va. Le problème, c’est qu’en voulant marcher plus vite que la musique, nous nous sommes tirés une balle dans le pied, et notre soumission aux nouvelles technologies censées nous libérer ne fait qu’augmenter chaque jour. Nos aïeux ont pu s’en passer pendant des dizaines de milliers d’années tout comme d’antibiotiques, par contre, ils vivaient moins longtemps et bien moins confortablement, il faut bien le reconnaître. Mais la longévité et le confort valent-ils notre asservissement ? D’expérience, une caissière ne sait plus calculer 18 + 7 sans...

Page du 26 janvier 2023, jour dans un fauteuil...

Denis Vallier
Page du 26 janvier 2023, jour dans un fauteuil...
Page du 26 janvier 2023, jour dans un fauteuil...

(Dessin : l’humour noir de Serre à l’œuvre…) Chaque matin on dégouline comme des limaces en bas de son lit et dès que nous poussent des jambes, il faut nous mettre à courir… On s’active, on tape, on scie, on cloue, on participe plus ou moins à ce qu’on appelle le progrès… Notre activité transforme la matière pour la rendre utile et la connaissance que nous en avons est conditionnée en premier lieu par cette notion d'utilité. Si nos pieds et notre tête nous permettent de la découvrir, connaître une chose passe par la main : c'est savoir s'en servir. Les handicapés en fauteuil roulant en savent...

Page du 25 janvier 2023, jour du GPS...

Denis Vallier
Page du 25 janvier 2023, jour du GPS...
Page du 25 janvier 2023, jour du GPS...

Malgré les embuches, nous continuerons d’avancer sur la voie que nous nous sommes tracés : depuis que nous marchons sur cette planète, nous travaillons à moins souffrir, à améliorer notre confort et à en faire le moins possible. Il n’y a pas de mal à se faire du bien et il n’y a pas de raison que ça s’arrête… Seulement, tout le monde peut se tromper de route malgré nos GPS, l’erreur est si humaine… Si vous tapez Lascaux, faites gaffe, vous pouvez vous retrouver à 100 bornes de la grotte… D’abuser de cette invention géniale nous infantilise et nous fait perdre tout sens de l’orientation. Nous finissons...

Page du 25 janvier 2023, jour du temps qui passe.

Denis Vallier
Page du 25 janvier 2023, jour du temps qui passe.
Page du 25 janvier 2023, jour du temps qui passe.

(Photo Jörg Heidenberge) Les bestioles vivent à poil et à plumes dans la nature en plein hiver quand nous ne passerions pas la nuit… Depuis que le singe nu s’est fait jeter du paradis, il lui faut bosser pour ne pas crever de faim et de froid… On consacre donc au travail une bonne part de notre vie, mais s’il avait tant soit peu de valeur, les plus riches se le seraient gardé pour eux… vous ne croyez pas ?… À part pour deux ou trois gagnants à l’Euromillion ou quelques footballeurs, le seul moyen de devenir riche c’est de placer sa fortune en bourse et de faire travailler les autres… l’avenir...

Page du 23 janvier 2023, jour du Hobbit...

Denis Vallier
Page du 23 janvier 2023, jour du Hobbit...
Page du 23 janvier 2023, jour du Hobbit...

Tout passe, tout lasse, les couleurs comme le bonheur... On peut très bien s’épanouir, avoir goût et passion pour sa femme, son mari, sa collection de timbre ou son travail (- surtout quand on atteint l’expertise) mais il devient rare que ce soit pour toute une vie… Mesdames, il vous faudra alors fuir ou prendre votre mâle en patience et trouver les moyens de vous en accommoder avant qu’un mortel ennui ne vous fige en statue de sel. Dans cet exercice, certains se montrent plus doués que d’autres : avant d’écrire le Seigneur des Anneaux au succès que l’on connaît, l’honorable Professeur Tolkien...

Page du 22 janvier 2022, jour d'italien...

Denis Vallier
Page du 22 janvier 2022, jour d'italien...
Page du 22 janvier 2022, jour d'italien...

Cazzo ! Ce matin, je me suis levé de mauvais et en plus, du mauvais pied comme les culs-de-jatte … Dopo facciamo i conti… on règlera ça plus tard ! Lara Clette ou quelque chose comme ça qu’elle s’appelait cette porca puttana troia, elle était pourtant sexytante à souhait et simplement habillée de son plus beau sourire mais je n’ai pas pu bander malgré un kilo de viagra et les frottements du temps. C’est à cause du sommier, il grince… Stronzo ! J’ai beau être riche à milliards et posséder trois villas dans chaque port, le succès n’a de goût que quand il est partagé, du coup, j’ai mal dormi : j’en...

Page du 21 janvier 2023, jour des poubelles...

Denis Vallier
Page du 21 janvier 2023, jour des poubelles...
Page du 21 janvier 2023, jour des poubelles...

(A vendre : "Allégorie du Temps Présent") Q uand on évoque un métier pénible, on pense systématiquement aux voltigeurs à l’arrière des camions poubelles. Ils se lèvent en pleine nuit, s’accrochent par n’importe quel temps à l’arrière d’un camion puant fonçant à toute allure, ils sautent en marche pour vider nos ordures… Bref, donner de son temps à ce geste indispensable mais répugnant paraît un sort peu enviable mais malgré tout on peut y trouver son compte et y exprimer un certain talent : voyez l’œuvre d’art digne des compressions de César que le plus doué a fait de ma poubelle… Comme ma poubelle,...

Page du 20 janvier 2023, jour de lendemain de bringue...

Denis Vallier
Page du 20 janvier 2023, jour de lendemain de bringue...
Page du 20 janvier 2023, jour de lendemain de bringue...

(Dessin de Jean Roba) On a défilé solidairement dans la rue à la queue leu leu comme des fourmis pour défendre notre droit à un travail digne et à une retraite longue et en bonne santé puis on est rentré chez nous avec les sentiments mitigés de lendemain de biture. J’ai beau être une cigale provençale, je plains les fourmis sans boulot, les pauvres !… Par contre, je me sens impuissante devant la profonde misère de celles pour qui le travail est un aboutissement, celles qui vous assurent "mon travail, c’est tout pour moi !"... les pauvres de pauvres ! Les pauvres diables qui s’ennuient sont...

Page du 19 janvier 2023, jour de grève...

Denis Vallier
Page du 19 janvier 2023, jour de grève...
Page du 19 janvier 2023, jour de grève...

"Français geignard, arrête de te plaindre !… il y a pire ailleurs… Si tu ne te reconnais pas dans notre société, si tu n’y trouves pas ta place ou si tu n’es pas content de tes conditions de travail, va donc te faire voir chez les Grecs !" te disent les patrons… Effectivement, Platon n’éprouve pas tes difficultés : lui au moins fonde la Cité à l'aide de ceux qui s'avèrent utiles aux autres, les agriculteurs, les ouvriers, les artisans. Il nous rappelle donc que si le travail est là pour satisfaire tes besoins, c’est aussi pour combler ceux des autres et vice versa. Ce n’est quand même pas la faute...

Page du 18 janvier 2023, page de Joseph K. ...

Denis Vallier
Page du 18 janvier 2023, page de Joseph K. ...
Page du 18 janvier 2023, page de Joseph K. ...

(Joseph K. court dans le Procès...) Nos voisins rigolent : ça faisait bien longtemps… la France se met à nouveau en grève ! Mais rira bien qui rira le dernier. On le sait ou on le sent bien, le prolongement de l’âge de départ en retraite n’est qu’un déclencheur : il y a un malaise bien plus profond qui nous mine. Mieux vaut y mettre des mots… Face à la robotisation à tout va, à la déshumanisation contemporaine dans le monde du travail, l’individu-machine est inquiet, l’ouvrier-esclave proteste, le rouage grince des dents. Il dit qu’il est davantage que le pion interchangeable d’un système, qu’il...

Page du 17 janvier 2023, jour des jeunes et des vieux...

Denis Vallier
Page du 17 janvier 2023, jour des jeunes et des vieux...
Page du 17 janvier 2023, jour des jeunes et des vieux...

Jeunes comme vieux, on ne le ressent que trop : le passé est bel et bien présent... C’est à la fois une plaie et une bénédiction. On peut toujours tenter de se réfugier dans le futur mais rien n’y fait, le présent et ses vieux bagages se montrent plus tyrannique de jour en jour et nul n’y échappe. La différence entre jeunes et vieux, c’est que, pour résister à cette pression, les anciens ont encore leurs jardins secrets, leur quant-à-soi que la pudeur et leur réserve préservent des pollutions… alors que de nos jours tout ce que l’on vit s’inscrit à jamais dans la machine… Tout pétage de plomb ou...

Page du 16 janvier 2023, jour à la Sixtine...

Denis Vallier
Page du 16 janvier 2023, jour à la Sixtine...
Page du 16 janvier 2023, jour à la Sixtine...

(Plafond de la Sixtine - Fresque de la Création par Michel Ange) Savez-vous comment nos lointains ancêtres faisaient pour manger un mammouth ?... Non ?... Eh bien, petit à petit, ils prenaient leur temps… Le temps est ce qu’il y a de plus précieux puisque c’est la vérité de notre conscience la plus profonde. Il est notre liberté dont nous disposons : nous pouvons à notre guise le consacrer à une tâche que l’on a à cœur ou le vendre à un employeur… Il n’y a pas si longtemps, on en disposait énormément et pourtant, on faisait tout plus lentement, Rome ne s’est pas faite en un jour et il fallait...

Page du 15 janvier 2023, jour de temps pas libre...

Denis Vallier
Page du 15 janvier 2023, jour de temps pas libre...
Page du 15 janvier 2023, jour de temps pas libre...

(La montre molle est de Salvador Dali, bien sûr...) Nous nous abrutissons un peu plus chaque jour à force de nous cogner la tête contre des murs mais, au lieu d’ouvrir la porte, on n’hésite pas à investir des milliards pour rendre les machines plus intelligentes avec l’idée sous-jacente que c’est toujours plus économique que d’essayer de nous rendre moins cons. Les ordinateurs centraux, les serveurs, si prompts à "planter", ne sont que l'illustration de la vision fonctionnelle du monde occidental : le mot magique y est "efficacité", suivi de près par "rentabilité", "potentialité", etc… Cette...

Page du 14 janvier 2023, jour à tourner les boulons...

Denis Vallier
Page du 14 janvier 2023, jour à tourner les boulons...
Page du 14 janvier 2023, jour à tourner les boulons...

(Photo : Charlot dans "Les Temps Modernes") Peu de temps après la décolonisation dans les années soixante, des ingénieurs agricoles indiquèrent à des paysans sénégalais le moyen de doubler assez aisément le rendement de leur production d’arachides… Quand ils revinrent quelques années plus tard, les champs avaient diminué de moitié… Pourquoi ne pas reproduire tant de sagesse ? Au lieu de ça, il nous en faut toujours plus… Il faut dire que nous obéissons scrupuleusement aux ordres tombant de haut : "Croissez et multipliez, le monde vous appartient !"… Si la Bible le dit… Mais notre zèle collectif...

Page du 13 janvier 2023, jour au boulot...

Denis Vallier
Page du 13 janvier 2023, jour au boulot...
Page du 13 janvier 2023, jour au boulot...

C’est bien gentil de parler de nos retraites transformées en enjeu politique mais encore faut-il y parvenir : il est bien plus vital de parler de nos conditions de travail… Comme le dit Pascal Chabot, le burn-out, devenu maladie professionnelle du siècle, est à la fois un trouble-miroir et un miroir trouble entre ce qui peut affecter l’individu dans son travail, où il s’épuise jusqu’à chuter, et ce qui affecte une société où l’on subit une accélération du temps impossible à suivre. Cela se vérifie plus particulièrement dans les métiers aux buts infinis, aux résultats incertains qui traitent de...

Page du 12 janvier 2023, jour chômé...

Denis Vallier
Page du 12 janvier 2023, jour chômé...
Page du 12 janvier 2023, jour chômé...

(Dessin d’Unger) C’est sûr, on n’est pas forcément là pour être heureux comme le dit Schopenhauer, mais quand même, on n’est pas que des bêtes, il y a un minimum d’humanité en nous à ce qu’il paraît, même s’il n’y a pas de quoi s’en glorifier. Et en plus, je suis l’autre et l’autre, c’est moi, quand je pense à moi, je pense à lui et vice-versa : nous faisons société… Si un seul d’entre nous se sent exclu, ou est coupé des autres pour x raisons même les pires, c’est déjà de trop et notre société n’en forme plus une… Dans la rubrique "fait divers" on vous parlera des sangliers sans-gêne en plein...

Page du 11 janvier 2023, jour des idées neuves...

Denis Vallier
Page du 11 janvier 2023, jour des idées neuves...
Page du 11 janvier 2023, jour des idées neuves...

(Photo : "Escalier hypnotique" par Nils Eisfeld) Certains vont se farcir toute l’Odyssée sans en saisir la portée et en pensant que c’est une pub pour une agence de voyage quand il suffit à d’autres de décortiquer la liste des ingrédients sur un paquet de chips, pour percer à jour les secrets de l’intrication quantique… Comme les pépites, "l’idée neuve", si "idée neuve" il y a, jaillit de sa gangue aisément pour les plus doués mais bien plus péniblement pour les autres. On ne le sait que trop, la vie est injuste, mais la vie est ainsi… L’innovation n’est vraiment pas donnée à tout le monde...

Page du 10 janvier 2023, jour d'Icare...

Denis Vallier
Page du 10 janvier 2023, jour d'Icare...
Page du 10 janvier 2023, jour d'Icare...

(Illustration : Angel'sfall par Luis Royo) On croit pouvoir distinguer aisément ce qui est réel de ce qui ne l’est pas, ce qui est lumière de ce qui est ténèbres, ce qui est bien de ce qui est mal… mais nous sommes emprisonnés par nos peurs et par tout ce qu’on nous a fait croire. Nous ne sommes pas celui que l’on croit être… On n’est perdu que si l’on se cherche, mais qui n’a jamais eu l’envie de s’échapper du labyrinthe où la société nous a plongé ? Et quand c’est par le haut, ce n’est pas sans risques de chuter… L’excès d’Icare est une ambition individuelle qui lui brûle les ailes et il...

Page du 9 janvier 2023, jour d'acédie...

Denis Vallier
Page du 9 janvier 2023, jour d'acédie...
Page du 9 janvier 2023, jour d'acédie...

(Illustration par Luis Royo) Notre société sous l’emprise d’un libéralisme destructeur qui scie la branche où il est perché, est malade… La santé, c’est comme le vélo, il faut pédaler pour ne pas tomber… alors l’individu mouline, la société mouline même si c’est en rond. Tout comme le grand univers n’est qu’un gigantesque puzzle d’infimes particules, notre société oublie souvent qu’elle est constituée de modestes personnes. Nous aurons besoin de beaucoup d’initiative et d’inventivité pour nous sortir du traquenard où elle nous a jetés… Dans le travail où vous prostituez votre temps, la pression...

Page du 8 janvier 2023, jour dans la mare aux canards...

Denis Vallier
Page du 8 janvier 2023, jour dans la mare aux canards...
Page du 8 janvier 2023, jour dans la mare aux canards...

À la rubrique faits divers et pollution de 1992… un conteneur est tombé d’un navire reliant la Chine aux États-Unis libérant 29 000 canards en plastique dans l’Océan Pacifique… Dix mois plus tard, le premier de ces canards à être repéré, s’échouait sur la côte de l’Alaska… Depuis, on en a retrouvés à Hawaï, en Amérique du Sud, en Australie et dérivant lentement jusque dans les glaces arctiques. Vous me direz qu’il y en a qui n’ont que ça à faire, mais on en a comptés 2000 piégés dans le gyre du Pacifique Nord, ce tourbillon de courants marins circulant entre le Japon, l’Alaska, le Nord-Ouest Pacifique...

Page du 7 janvier 2023, jour ringard...

Denis Vallier
Page du 7 janvier 2023, jour ringard...
Page du 7 janvier 2023, jour ringard...

(Dessin de Carali) Selon la théorie archaïque d’Adam Smith remontant au 18ème siècle et remarquablement vendue par l’Ecole de Chicago de Milton Friedman dans les années 50, le Capitalisme se caractérise par une dynamique permanente et cyclique d’accumulations, de crises puis d’innovations détruisant les techniques obsolètes pour créer des emplois nouveaux. Son moteur est une croissance infinie qui nous aspire vers l’avant comme le vide soutient l’avion. Eh bien ce coup-ci, c’est sacrément raté… C’est bien beau le progrès, mais la révolution informatique a créé du chômage, encore du chômage...

Page du 6 janvier 2023, jour machinal...

Denis Vallier
Page du 6 janvier 2023, jour machinal...
Page du 6 janvier 2023, jour machinal...

(Dessin de RarBon) Nous avons de magnifiques qualités mais nous accumulons aussi pas mal de défauts, c’est ce qui fait notre charme : nous trouvons la perfection très ennuyeuse. Entre autres, nous sommes des êtres bourrés de contradictions : par exemple, on peut parfaitement être à la fois intelligent et naïf… des gens intelligents croient au progrès comme d’autres croient en Dieu et les plus naïfs croient aux deux… Dieu n’a pas trop de mérite à rester inatteignable, par contre, on le constate de plus en plus, le progrès n’est plus ce qu’il était, on commence à en revenir… Effectivement, l’évolution...

Page du 5 janvier 2023, jour chômé...

Denis Vallier
Page du 5 janvier 2023, jour chômé...
Page du 5 janvier 2023, jour chômé...

Pour on ne sait trop quelles raisons, quelques dinosaures d’un autre temps s’accrochent à leur boulot jusqu’à la dernière seconde quand les autres se sont déjà fait jeter depuis longtemps... Et ces coriaces, on va les presser comme des citrons jusqu’à la dernière goutte. Peu importe leurs reins brisés et leur arthrose, on les accompagnera jusqu’à l’entrée du cimetière : métro, boulot, caveau… et pendant ce temps, les jeunes sont au chômage. Ma réflexion est peut-être primaire mais c’est moi ou il y a quelque chose qui cloche dans le système ? En attendant, j’ai toujours une pensée compatissante...

Page du 4 janvier 2023, jour à la caisse...

Denis Vallier
Page du 4 janvier 2023, jour à la caisse...
Page du 4 janvier 2023, jour à la caisse...

"Faut savoir encaisser" se dit la caissière à tête de gondole du Lidl. Pour autant, elle n’ira jamais à Venise (- inscrite au patrimoine mondial de l’humidité), peut-être à Bruges… à la rigueur et à la nage. Elle bosse pour gagner sa vie, gagner sa croûte et malheur aux perdants. De nos jours, le travail ne s’accomplit plus avec la conscience orgueilleuse d’être utile, mais avec le sentiment humiliant et angoissant de posséder un privilège octroyé par une passagère faveur du sort, un privilège dont on exclut plusieurs laissés pour compte du fait même qu’on en jouit. C’est le tour de force qu’a...

Page du 3 janvier 2023, jour en fleur...

Denis Vallier
Page du 3 janvier 2023, jour en fleur...
Page du 3 janvier 2023, jour en fleur...

D’accord, nous avons un peu poussé à la roue, mais la nature ne tourne franchement pas rond ces derniers temps. Elle est cul par-dessus tête et il y a vraiment de quoi se tromper… Voilà que chez Nicole ma voisine, jardinière ô combien émérite, les iris pointent le bout du nez pour nous souhaiter la bonne année ! Cela part d’un bon sentiment me direz-vous, mais ce sont des choses qui ne se font pas, aucun respect du calendrier… Les fleurs y sont pourtant à bonne école mais le cœur a ses raisons etc… Pour sûr, ma voisine, vous avez mille fois raison : y a plus d’saison !… C’est du grand n’importe...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>