Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 31 août 2018 jour équilibré

Denis Vallier

      Dans ce jeu à somme nulle qu’est la vie, le fléau de la balance s’incline d’un côté, puis de l’autre. Dans un premier temps, nous sommes d’abord naïfs, mais protégés ; puis protégés, mais exploités ; puis exploités, mais révoltés ; puis révoltés, mais bâillonnés ; puis bâillonnés, mais résignés, puis résignés mais indifférents, puis indifférents, mais libres, puis libres, mais tout à fait vieux. En fin de compte, on aura beau répartir notre vie sur les plateaux de la balance comme on l’entend, Yin et Yang oscillent puis finissent par s’équilibrer.


Un être vit un être meurt
Un être rit un être en pleurs
Dans ma longue nuit le sommeil
 Aux antipodes le soleil

Linceul de neige qui s'abat
Été et plage aux Bahamas
Limousines de milliardaires
Millions de pieds nus sur terre
Enfants aimés repus heureux
Enfants des rues pâles et peureux
Amour passion baiser délire
Haine insensée mots qui déchirent

Ce qui rend vains nos corps-à-corps
Et ridicules nos désaccords

C'est la poussière après la mort
Quand on s’amarre au même port
Dans le partage de notre sort

Page du 31 août 2018 jour équilibré
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires