Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 31 janvier 2019 jour des pâtes.

Denis Vallier

      Vous connaissez tout des signes du Zodiaque ou bien vos prières ou le dernier rap en vogue par cœur, mais pouvez-vous me dire si 10 est un nombre « solitaire » ou s’il existe un nombre « parfait » ou « étrange » impair ? Non ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas tout seul : il n’est pas encore né celui qui pourrait répondre… Il existe des paradoxes insurmontables, des problèmes insolubles et autres quadrature du cercle, conjecture de Hodge, de Polignac, de Syracuse, de Gilbreath et j’en passe, qui nous dépassent et qui permettent ainsi à la stupidité la plus crasse de côtoyer allègrement l’intelligence la plus fine en toute égalité… alors autant en profiter pour rire bêtement de toutes ces prises de têtes. Comment s’expliquer qu’il y ait autant de choses inexplicables ?  Dans la même veine mais un autre registre, Dieu, l'honnêteté, le romantisme qui plait tant à nombre de femmes, la relation entre la musique et les poils des avant-bras, sont tout aussi inexplicables que la pâte à choux. Qui peut dire par quelle alchimie un peu de farine, un morceau de beurre ramolli, de l'eau insipide et quelques œufs se métamorphosent en une boule homogène et délicieuse après cuisson ? Et pourquoi, avec les mêmes ingrédients peut-on faire des pâtes de toutes sortes ? Certains parviennent soi-disant à multiplier les pains ; les autres le perdent et se contentent des miches. Et en plus, tout ça est d’une grande facilité : on peut avoir faim d’amour mais le plus simple restera toujours de se faire des pâtes.

      Le mystère insondable de la pâte… Question sans réponse depuis la genèse. Pourtant, s’il suffit d’ouvrir son dictionnaire pour trouver une définition au mot « indéfinissable », c’est qu’il reste quelqu’espoir… mais malgré tout, voici venu le temps d'omettre certaines questions : on se rend malheureux en exigeant, pour tout et son contraire, une explication, alors qu’il suffit de se dire qu’il y en a probablement une, qu’elle viendra en son temps ou pas. De son côté, la philosophie a principalement été développée pour  et par ceux qui s'intéressent aux questions sans réponse. Vous reconnaîtrez aisément les philosophes : ils ont toujours une question sans réponse sur eux et essayent de vous la fourguer en douce. Par contre, si vous croisez quelqu’un avec une réponse toute faite, un conseil : changez de trottoir ! Vous allez vous faire arnaquer.

Page du 31 janvier 2019 jour des pâtes.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires