Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 7 janvier 2019 jour de marche

Denis Vallier
Page du 7 janvier 2019 jour de marche

      Où allons-nous ? Dans un mur ou vers l’abîme ? Vaut-il mieux le décider collectivement ou au niveau de chacun ? Je pense sérieusement que l'anarchisme est une saine et belle solution mais que l'humanité n'est pas du tout prête. Le fait qu'elle ne soit pas prête incite un tas de politiciens, qui eux se croient prêts, à décider que ce qu'ils souhaitent est bon pour tout le monde... Il se peut que, parfois, elles aient raison contre l’avis général mais les erreurs de nos grosses têtes dirigeantes se font bien souvent au détriment du petit peuple et, contrairement à ce qu’elles pensent, le petit peuple a bonne mémoire. Les plus anciens se souviennent de nos milliards (de francs) envolés dans le scandale des « avions-renifleurs » sensés trouvés du pétrole. On se souvient par exemple qu’un dirigeant sérieux comme Juppé voulait vendre Thomson pour un franc au tandem Lagardère-Daewoo…  « Tiens v’la un franc, va t’acheter Thompson… » blaguait-on au comptoir des bars en 1996. Daewoo fit faillite peu de temps après tandis que Thomson rengraissa rapidement et sauva ses emplois… On se souvient aussi avoir participé en 2005 à un référendum sur une constitution européenne appelée Traité de Rome  qui fut rejetée à 54 %. Deux ans plus tard, l’idée revint par la fenêtre sous le nom de Traité de Lisbonne et fut adoptée sans consultation… Je ne suis pas capable d’évaluer si les conséquences négatives l’emportent ici sur les positives mais le principe est inadmissible, comptez les bernés : ils sont dans la rue à réclamer le Référendum d’initiative citoyenne… Le référendum n’est toutefois pas la panacée universelle : tout n’est jamais aussi simple qu’il y paraît. Si on avait consulté la population, les femmes ne voteraient toujours pas, la peine de mort serait toujours appliquée ou l’IVG serait encore interdite. En l’occurrence, le fameux RIC d’actualité est plus un leurre, un os à ronger, qu’un réel progrès démocratique. Mais en attendant, ce qui est certain, c’est qu’au niveau de nos dirigeants, la spécialisation et la compétence technocratique sont manifestement encore loin d'être au rendez-vous cette fois-ci. Face à cet état de fait, il n’y a que deux attitudes possibles : mettre un casque lourd et tendre le dos en se regroupant pour former la vieille tortue romaine ou ne compter que sur soi-même.

      Je sais bien que la division fait le jeu du pouvoir actuel puisque c’est sa stratégie habituelle, mais comme personne ne détient la vérité, le fait de ramener à chacun le droit et le pouvoir de se faire évoluer lui-même me semble conduire à moins d'erreurs. Gandhi, et hier encore mon amie Carla, professaient... « Soit le changement que tu veux voir dans le monde. ». Si on se plante, on ne plante que soi. L'homme mature n'a besoin de personne pour lui dire ce qu'il doit faire. Il est créatif et intelligent. Il conduira sa vie individuelle, et sa vie en société sans la moindre difficulté. Il organisera naturellement la société en coopération avec les autres. Une société d'humains matures n'a nul besoin de chefs, encore moins d'autorités morales, dont les doctrines du passé, mortes, sont constamment inadaptées au monde toujours changeant surtout avec l’accélération actuelle, et traînent dès lors, derrière elles, l'échec, la misère, la guerre, et à terme notre disparition. Malheureusement, il n’y a aucune raison que la France fasse exception : l'Humanité d'aujourd'hui n'est toujours pas prête à se prendre directement en main, il nous faut toujours être représentés, dirigés pour déterminer où nous allons. Mais l’Humanité d'aujourd'hui c'est toi, c'est moi, c'est nous, notre tumulte, c’est nous et le fuir, c’est le reconduire. Malgré la paix apparente, nous sommes toujours en guerre surtout quand on est jeune. La guerre, c'est toujours nous, la paix aussi, et préparer la guerre en faisant la paix reste notre passe-temps favori.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires