Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 13 décembre 2019 jour d'inquiétude.

Denis Vallier
Page du 13 décembre 2019 jour d'inquiétude.

      Au tout départ, quand j’ai commencé à réaliser que j’étais venu au monde,  ce monde était tout petit et réduit à ma famille. Là, tout tournait rond et baignait dans la chaleur de l’amour et de la joie malgré des fins de mois à rallonges. Par contre, autant que je m’en souvienne, l’extérieur m’a laissé une impression de foutoir sympathique mais gigantesque : le sol était accidenté et instable, les cailloux étaient durs et égratignaient vos genoux, les repères étaient flous et multipliés à l’infini, bref, la confusion semblait générale. Et il y avait des murs, des murs partout qui m’empêchaient d’aller où je voulais. Mais rien qu’un mur, un simple mur, vous vous rendez compte de tout ce qu’il faut pour le faire, de tout le temps et le savoir que cela représente ! Bref, je ne comprenais rien à l’endroit où j’étais tombé tant sa complexité m’est apparue d’emblée gigantesque. Pourtant, je n’étais pas un idiot, du moins, c’est ce qui me semblait. Depuis, mes bases se sont affermies, assainies, précisées, un certain nombre de chose se sont ordonnées même s’il y en a toujours plus d’obscures, mais diable ! ou bon Dieu ! vers où coule-t-elle donc la douce ambroisie? Qu’est-ce que je poursuis en courant au travail tous les matins ? Vers quel néant mènent mes pas ? Où est-il cet Éden éternel que m’annonçaient des espoirs précoces ?

      J’en suis bien loin de cet Éden envisagé à défaut d’être promis puisque cet imbécile d’Adam qui n’avait même pas un C.A.P de jardinier, l’a vendu pour une pomme (-tu parles d’une affaire !)… Que me reste-t-il ? Comment vivre sans espérer un mieux-être, être meilleur demain ?...

      En raison d’une grève de circonvolutions représentatives de mon cerveau, je ne suis pas en mesure de répondre à ces questions, je vous prie de bien vouloir m’en excuser… D’ailleurs ce genre de questions devrait m’inquiéter car je me dis que ce sont surtout les cons qui doivent se les poser… et je sens bien que moi aussi j’ai de la marge… ça m’inquiète ! ça m’inquiète !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires