Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 18 décembre 2019 jour de Forrest Gump.

Denis Vallier
Page du 18 décembre 2019 jour de Forrest Gump.

      Nous sommes mouvements… Nous sommes faits pour bouger, pour changer sans cesse d’endroit, de corps, de peau, de caractère. Être nomade, est-ce un état d'esprit ou bien une situation ? Tout dépend si le voyage se fait de bon cœur ou sous la contrainte. Adam, le premier Rom sur terre, a mis un pied devant l’autre et ne s’est jamais arrêté. C’est un mouvement venu d’ailleurs, de l’archaïque enfoui et répandu, proliférant et confus, de notre provenance : la nature, la vie et là-dessus notre humanité qui pousse aux reins. Au départ de notre voyage sans fin ni but, il y eu l’émergence du signe et du geste, l’appel des uns aux autres et de tous aux éléments, aux forces, au possible et à ce qui est impossible. Nos très lointains aînés n’auraient jamais fait le premier pas sans avoir espéré l’infini, ils le percevaient devant, derrière et entre eux, ils éprouvaient le désir d’y répondre et de s’y exposer… Cet "ailleurs" que nous poursuivons est en nous : il nous habite et forme dans notre corps le plus originaire et le plus énergique moteur de cet élan que nous sommes. Notre être devient le verbe « devenir» : mouvement, motion, émotion, secousse et montée de désir et de crainte, attente et tentative, essai, accès, crise même et exaltation, exaspération ou épuisement, formation de formes, invention de signes, tension incoercible jusqu’à l’insoutenable où elle se brise ou bien se dépose en douceur comme la plume de Gump, Forrest Gump. "Cours Forrest ! COURS !!!" surtout quand brûle l’Amazone. Nous sommes Forrest et nous courrons encore et encore. Nous sommes des arbres en mouvement sur nos racines et si d’une manière ou d’une autre, nous ne pouvons plus évoluer librement, nous ne sommes plus rien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires