Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

page du 25 avril 2020 jour avec Rimbaud et les Tuche...

Denis Vallier

      Tant qu’à vivre, autant que ce soit une réussite, mais il ne s’agit pas de confondre réussir sa vie  et avoir de la réussite dans la vie : d’un côté c’est un chef-d’œuvre quand de l’autre, ce n’est qu’une illusion. La vie d’un Rimbaud, par exemple, est une œuvre d’art en elle-même, un drame en trois actes, une montagne avec son adret, son sommet et sa part d’ombre, mais on ne peut pas dire pour autant qu’il ait réussi dans la vie, loin de là. A l’inverse, on peut très bien posséder un compte en banque garni comme une choucroute tout en restant à l’étroit dans son costume gris trop serré avec une cravate qui vous étrangle. Combien de parvenus en sont réduits à singer le bourgeois pour se faire reconnaître par leur nouvelle tribu ? Ou bien à l’inverse, comme Jean-Paul Sartre voulant plaire au Parti Communiste, on peut se retrouver sur un strapontin inconfortable en raison de son snobisme ou du snobisme des autres. Le cadre supérieur qui retourne élever des chèvres en Lozère ou le gagnant du loto subiront le même ostracisme, la même pesante solitude dans l’enfer des autres s’ils sont dépourvus de ce charme qui vous fera aimer de tous.

      Cela peut se produire par accident, par une réussite à un "heureux" concours de circonstances, un mariage, mais de toute façon, celui qui franchit la barrière entre les classes a besoin d’une bonne détente. Je ne parle pas de son pistolet même si certains l’utilisent à ces fins, non : il doit sauter les obstacles de la morgue et du snobisme des uns et de la suspicion des autres pour pouvoir s’épanouir avec quelques bénéfices. Aucun cadeau ne lui sera fait d’un côté comme de l’autre et on lui fera bien sentir qu’il n’est pas ou plus des nôtres, il traînera toujours la même méfiance dans son sillage. "Parvenu" d’un côté, "infiltré" de l’autre, la vie n’est guère facile pour les transfuges. On aura beau être plastique, il n’est pas donné à tout un chacun d’être parfaitement à l’aise dans des conditions aussi étrangères à celles de ses origines sociales. Ce n’est pas une sinécure que d’apprendre de nouveaux codes, de changer de registre, mais aussi, par la force des choses, de personnage et même de personnalité, de faire sans cesse ses preuves, d’apporter les gages incontournables à l’intégration : on vous en demandera toujours bien plus qu’aux modèles originaux. On vous demandera de devenir une caricature, votre propre marionnette et d’être ventriloque. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Parfois oui, demandez donc la recette à la famille Tuche… mais ce n’est que du cinéma…

page du 25 avril 2020 jour avec Rimbaud et les Tuche...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires