Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 15 mai 2020 jour de désunion européenne...

Denis Vallier

      La mondialisation, que l’on accuse de tous les maux pendant cette crise planétaire, est encore perçue par les marchands comme un facteur de paix élargie : commerce et liberté des échanges semblent apporter une sorte de paix en remplissant au passage les poches de quelques-uns. Mais on voit ce qu’il en est : dans la tempête, chacun ne pense qu’à retirer ses billes au mieux de ses intérêts. On pourrait espérer qu’avec l’épreuve que nous traversons, elle ait au moins le mérite de donner à chacun le même universel. On voudrait y croire puisqu’il suffit de visiter un chantier pour tomber sur un Serbe, un Marocain, un Polonais, un Malien, on se croirait à la Légion… mais c’est raté : on n’y trouve pas le même esprit de corps... C’est toujours chacun pour soi. Xénophobes de tout pays, unissez-vous !

      Tout ça peut se comprendre… dans nos vertes campagnes, en un peu plus d’un demi-siècle, on est passé du village à l’Europe : c’est beaucoup trop brutal pour nos petits cœurs, on a l’affection qui a du mal à suivre… Actuellement l’Europe nous sert encore de rempart plus ou moins percé face à cette mondialisation trébuchante. En ce moment, les deux ont du plomb dans l’aile… faudra-t-il lâchement s’adapter ou bien reconquérir politiquement l’économie mondialisée en la reprenant aux marchands ? La crise européenne que nous traversons en ces temps troubles de pandémie est une crise de légitimation du projet européen lui-même.

      Ce patchwork d’Arlequin uni dans la diversité pourra devenir au mieux une union transnationale : adieu mon rêve de Nation Européenne… À l’époque des Monnet et autre Adenauer, notre première motivation pour la réalisation de cette Union européenne fût de nous garantir la paix au sortir de la guerre et d’arrêter les chars soviétiques que craignaient les USA. Or, depuis, la guerre continue à être vue comme une fracture ou comme une facture de la paix qui n’est finalement qu’une guerre habillée de politesse. Depuis que le monde est monde, toute guerre quelle qu’elle soit (- militaire, secrète, économique, religieuse, idéologique, diplomatique, culturelle…) n’a pour seul but que de vous mettre dans les meilleures conditions pour la suivante. Nous avons cru naïvement que l’Europe nous garantirait la paix…mais le révélateur du Covid-19 est cruel : quand les hommes sont en paix, ce n’est que pour se reposer des guerres qui ont précédé, et quand ils se reposent des guerres, ils ne pensent qu’à se protéger de la prochaine. Les hommes ne font jamais la paix, ils se reposent juste un moment. Nous sommes faits ainsi et pour longtemps encore.

      Ceux qui, à mon image, cèdent à la tentation de l’innocence, en veulent au pouvoir parce qu’ils ignorent ce qu’il est véritablement, c’est-à-dire, la connaissance, les vrais chiffres, les véritables enjeux. La domination de l’information est indispensable à son exercice. Celui qui connaît et maîtrise les véritables données a toujours un temps d’avance, il connaît l’envers du décor et possède un avantage considérable sur les ignorants de mon genre. C’est pourquoi le meilleur ciment d'un peuple demeure l’ignorance de ceux qui le composent, si l’on peut y rajouter la bêtise, c’est encore mieux. C’est un véritable projet pour une fois partagé, un vrai travail politique : l’ignorance ça s’organise, la bêtise, ça se cultive. Avec ces matériaux de choix, nos nations vont faire bloc encore un bon moment et, malgré le réveil d’une bonne partie de leurs populations secouées par cette pandémie, perpétuer leurs joyeuses querelles à leur guise sous les applaudissements d’une élite de plus en plus riche. Ceux qui comme moi rêvaient d’une véritable Europe Unie peuvent aller se recoucher et se rendormir.

Page du 15 mai 2020 jour de désunion européenne...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires