Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 18 mai 2020 jour en uniforme...

Denis Vallier
Page du 18 mai 2020 jour en uniforme...

      Je critique, je critique, mais je suis mauvaise langue, la société humaine n’est pas si mal faite que ça, elle nous fournit des uniformes pour nous distinguer les uns des autres : des blouses blanches et des masques aux infirmières, des tenues bleues et des masques aux policiers et aux gendarmes, des treillis, des casques et des masques aux brûtasse. Il y a bien des infirmières militaires masquées mais si tous les soldats avaient plusieurs cordes à leurs arcs, qu’est-ce qui les empêcherait d’en faire des harpes ? Larmes aux pieds, crosses en l’air… Hors circonstances tout à fait exceptionnelles, on a quand même le choix de ses instruments et de massacrer ses semblables ou pas…

      Les guerres  aussi sont bien faites, elles ont même parfois  des retombées inattendues : le Blues est né non pas des églises ou d'un improbable champ de coton, mais de la Guerre de Sécession. Les deux armées ont abandonné de ci de là des instruments de fanfare dont profitèrent d’anciens esclaves qui n'avaient pas les moyens de se les payer. A chaque époque sa musique, si le blues est le chant des esclaves, le rap, ce serait plutôt celui des chômeurs. Il faut de tout pour faire un monde, mais on se passerait volontiers des brutes innocentes. Je veux bien qu’ils se battent, mais alors, qu’ils combattent pour la paix, rêve discret, obstiné... ou absurde, ce serait de bonne guerre. Toutes les autres guerres sont mauvaises, toutes passent sous le pont des horreurs… aucune cause ne justifie jamais le désespoir charrié en torrents de cailloux, toutes ces rivières pleurent à sanglots écarlates les enfants morts mutilés qu'on leur jette comme des pierres.

      Le seul qui ait raison sur cette terre, c’est celui qui n'a jamais tué. Mais n’ayez pas trop vite la tentation de l’innocence, même le magnifique "Billy Budd" de Melville a eu tort, sans parler du terrifiant Robespierre et de Jean-Marc Thibaut*… Car Jean-Marc Thibaut comme vous et moi, ne peut se targuer d’avoir les mains propres.

*(- si vous appréciez cette blague pourrie, c’est que vous avez les cheveux blancs… ;-)

Page du 18 mai 2020 jour en uniforme...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires