Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 10 novembre 2020 jour organisé...

Denis Vallier
(Photo d'Otto Kunzli)

(Photo d'Otto Kunzli)

Au cours de notre Histoire, le mariage a la plupart du temps été prévu et organisé par les familles, il n’était que rarement romantique et spontané. Il convient de préciser que nous étions d’origines paysannes et que le partage des terres et des biens ne s’improvise pas. Nous devions suivre le mode d’emploi en passant par des "faïençailles" qui nous dotaient d’un service de table. C’est encore une réalité bien présente de par ce monde de moins en moins vaste. On peut évoquer tout cela en souriant mais c’est l’avarice qui, ici comme ailleurs, pousse encore de nombreux couples à se marier : ce sera pour payer moins d’impôts, pour bénéficier d’avantages, pour dormir dans un lit garni sous un toit qui coute moins cher à deux … Après leurs "finançailles" les avares signent un contrat de mariage non pour Cupidon mais par cupidité. Malgré tout, nombre de mariages demeurent de beaux mariages d’amour et je vous le souhaite : ils ne sont pas si nombreux que ça à épouser pour leur argent des femmes insupportables mais riches, il faut dire qu’elles ne courent pas les rues … par contre, l’inverse est toujours d’actualité dans ce monde fait pour et par les hommes.

Par définition, qu’il fut organisé ou non, il y a toujours eu une contrainte au mariage et l’adultère était en quelque sorte une soupape de sécurité, une correction salvatrice à cette contrainte. Il fut intelligemment institutionnalisé en d’autres temps et lieux pour maintenir un minimum de cohésion familiale et sociale. Certes, il fallait derrière tout ça pas mal d’hypocrisie alors que de nos jours, nous zappons er divorçons à tout va pour un oui, pour un non en multipliant indéfiniment les mêmes erreurs. Est-ce là un signe de progrès ou bien d’abêtissement général ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires