Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 21 décembre 2020 jour d'extase...

Denis Vallier

Elles avaient un charme suranné toutes ces images pieuses de saints auréolés qui jaunissaient entre les pages de nos livres de messe. Elles tiennent de nos jours du document d’archives mais gamin, au lieu d’écouter les sermons interminables du prêtre perché et coloré lui aussi, je passais mon temps à les décortiquer dans le détail. Comme mon ennui restait profond et que le temps s’engluait, je regardais les filles dans les rangées de gauches et tous ces gens bizarres touchés par la grâce de Dieu mais qui baissaient le nez sous le fouet du prêcheur… Ils priaient jusqu’à l’extase pour leur salut ou bien pour que Dieu intercède dans leur vie privée en dépit des lois de la physique ou même encore pour gagner à la Loterie…

 Les croyants adressent leurs prières à Dieu mais, il ne répond qu’aux schizophrènes à ce qu’en observait Desproges. D’ici à traiter tous les saints de fadas, il n’y a qu’un pas… Devant les échecs divins répétés, le croyant de base me paraît en droit de l’interpeller et en réaction à son silence obstiné, d’opérer un pas de côté, un léger déplacement du doute : cet état de conscience-inconscience-transe (- j'ignore le terme adéquat) des bienheureux croyants en extase est-il bien ce qu'il leur paraît ? N'est-ce pas là une illusion ? Ne vont-ils pas un peu vite en besogne quand ils vous disent : "je me suis uni au divin !" ? Et si l'expérience mystique planante n'était qu'une simple expérience psychique comme on peut en avoir sous psychotropes ? Ce pourrait n’être qu’une simple réponse du cerveau à une stimulation par à un conditionnement efficace (- car bonjour la préparation des derviches tourneurs ou la mise en scène des églises baptistes en réunion !). Tu ne perds pas ton temps à regarder une chaîne de télévision évangélique : c’est passionnant, tu as l’impression d’être tombé sur un film de zombies. D’ailleurs, des phénomènes du même ordre, sont arrivés à des personnes qui ont frôlé la mort, voire même atteint le stade de mort clinique (- les fameuses "near death experiences": lumière blanche, sortie du corps, sensations de bien-être, apaisement total, etc). On sait de nos jours que ce se ne sont que des réactions de nos neurones en souffrance. Bien sûr, on ne peut mettre en cause celui qui vous dit "je crois en ce que je ressens" : il est impossible par définition de discuter des sensations même sensationnelles. Le vécu de chacun est un territoire inconnu dont seule la poésie donne une idée mais il reste un sanctuaire que nul étranger ne doit corrompre. Malgré tout, toi le mystique en extase, que crois-tu ressentir ? En es-tu bien sûr ? Tes expériences sont-elles vraiment ce qu'elles paraissent? Devant ce qui sort de l’ordinaire comme les tours de magie, seule la prudence paraît une attitude raisonnable mais nous sommes programmés pour avoir confiance en notre ressenti tout autant qu’en nos proches, et à nous méfier, dans le même temps, des diables d’étrangers qui sèmeraient le doute et la confusion...

Page du 21 décembre 2020 jour d'extase...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires