Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 15 juillet 2021 jour de Torquemada...

Denis Vallier

En général, nous nous montrons plutôt compréhensifs avec les doux dingues qui se prennent pour le fils de Dieu, on les soigne, même s’il faut bien enfermer les plus dangereux. Jésus était un doux, était-il dingue ? Il affirmait être le Messie…il n’y a jamais eu de frontière bien nette entre une croyance et une idée délirante… En tout cas, il fut un bébé adorable, un enfant surdoué qui en remontrait aux vieux grigous décatis et bornés. Mais une fois adulte et malgré son intelligence, lui qui voulut être roi d’un royaume idéal parmi les hommes, n’a pas prévu Torquemada. C’est pourtant une conséquence inéluctable du Christianisme comme de n’importe quelle autre religion imprimée dans l'Histoire. À sa décharge, il n’a jamais eu l’intention de créer une nouvelle religion : il était Juif parmi les Juifs et avait bien l’intention de le rester, il n’a jamais imaginé que les siens le planteraient là sur une croix et qu’on en ferait toute une histoire. Pour nous distinguer de la religion juive, on a voulu nous faire croire qu’il était un réformiste alors que c’était le plus intransigeant des fondamentalistes… Non, la faute en revint à son fans-club et particulièrement à Saul, plus connu sous le nom de Paul de Tarse, notre Saint Paul dont les épîtres ont fondé le Christianisme bien avant les Évangiles. De toute façon, Jésus savait bien qu’une religion saine ne peut trouver son origine dans une agonie, que le sang a goût du sang et non celui du vin… L'Agneau de Dieu, le petit du mouton, n'a donc pas vu venir les tortionnaires de la croix ni ses partisans intégristes encore plus déments… il mérite alors bien son sobriquet… Vive le méchoui ! Vive le méchoui ! Et c’est chaque fois que je crie ça dans la rue là que tous les grands inquisiteurs aux petits pieds me tombent dessus à bras raccourcis…

- Sangbleu ! Scélérat ! Sacrilège ! Mais que craches-tu là, chien de sodomite ! Nous aimons d’amour Dieu fait homme et nulle offense ne doit le souiller. C’est in scandale ! Se gausser ainsi de ce que nous avons de plus sacré ! J'ai honte pour toi et de toi, misérable paltoquet, anal ! fat ! bête! Mais que dis-tu là ? Torquemada était un saint homme, je te l'affirme et Sainte Inquisition l'a canonisé de son vivant! Tu subiras l'ordalie si tu trouves à redire, mortecouille ! Sacrebleu, quel gueux ! Pouah ! Par la sainte rate du Pape, je jure que ce maudit nous en rendra comptes et tripes. De taille et d'estoc, j'en ferai par ma lame de la vulgaire bouillie que même un cochon recracherait ! Tu m'en répondras devant Dieu, je le jure, et, avant le coucher du soleil, je t'aurai retrouvé pour pisser sur ton corps et ta descendance et par le Christ, j’en mets mes couilles en gage comme les Romains, ton sang viendra arroser nos terres les plus sacrées !

Torquemada vu par Bernard Swysen et Marco Polo.

Torquemada vu par Bernard Swysen et Marco Polo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires