Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 26 juillet 2021 jour explosif...

Denis Vallier
Attentat contre Hitler du 20 juillet 44

Attentat contre Hitler du 20 juillet 44

C’est malheureux à dire, mais Dieu a besoin de miracles pour exister, le reste du temps, il dort… Diable ! à quoi rêvait-il le 20 juillet 1944 en protégeant Hitler quand il lui a permis d’échapper miraculeusement à la bombe du Colonel von Stauffenberg qui aurait dû le tuer cent fois ? Une vie "arienne" valait-elle mieux que des millions de vies "d’Unter Menschen" ?… ce Dieu était indéniablement fasciste et raciste. D’ailleurs Hitler avait réinstauré le "GOTT MIT UNS", Dieu avec nous, sur les uniformes de l'armée allemande et la prière à Jésus obligatoire dans les écoles. De son côté, le Pape ne leva pas un sourcil devant l’Holocauste, il préférait ce terrible fascisme chrétien au communisme menaçant et athée. Si vous croyez encore au Dieu d’Hitler vous devriez manifester de légers doutes…

La croyance est une définition satisfaisante de la mauvaise foi... On croit croire : la croyance auprès d'elle-même s'accrédite et en elle-même croit. La croyance se croit et se mord la queue. D’ailleurs ; c’est souvent à ce qui paraît être l'incroyable qu'elle croit (- l'immortalité, un outre-monde sacré ou au Père Noël entre autres) tout en oscillant sans cesse entre le "je crois!" affirmatif du credo et le "je crois que..." de l'incertitude. Chers amis "croyants", si on analyse en tant que puristes le mot "croire" (- comme par exemple dans "croire en l'existence de Dieu") ne pensez-vous pas que le mot "croire" est trop léger pour en arriver à une certitude ? Je m'explique : quand un étudiant dit "je crois que j'ai réussi mon examen", c'est qu'il n'est pas tout à fait certain de l’avoir réussi. S'il en était certain il affirmerait plutôt "j'ai réussi mon exam" et puis c’est tout. L’utilisation du mot "croire" signale manifestement un doute. Croire, c’est ne pas être sûr. Les milliards de personnes qui disent "je crois que Dieu existe" sous-entendent aussi qu'elles en doutent et si ce péché les condamne à leurs propres enfers, il les rend aussi plus humaines.

Quand on sait ce qu’on sait après avoir vécu ce que l’on a vécu, il nous faudrait imiter les ingénieurs informaticiens et reprogrammer notre bien triste réalité : admettre une "foi" pour toute que langage est codé, que la croyance est un virus, la religion, un système d’exploitation et les prières, de vulgaires spams. Quand cela sera fait, survolant notre monde et éclairant nos nuits, ne subsistera que la poésie du sourire du chat d’Alice au Pays des Merveilles.

Hitler et Mussolini 20 07 44

Hitler et Mussolini 20 07 44

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires