Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 16 octobre 2021 jour de bonté...

Denis Vallier

"- L’autre jour dans l’métro, y’avait un mec chelou… il arrêtait pas de me regarder de travers tout droit dans les yeux, c’t’enflure… comme ça, tu vois… eh ben, figure-toi,  je lui ai pété la gueule à ce taré… À lui et à son putain d’chien d’aveugle! "…
Bon, d’accord, ce n’est pas un très bon exemple de bienveillance… mais d’un autre côté, en accordant trop d’importance aux belles actions de l’Abbé Pierre ou de Coluche, je rends finalement en creux, un puissant hommage au mal : je laisse supposer que la méchanceté et l’indifférence sont plus fréquentes que l’abnégation et la générosité dans nos contrées. Hors, contrairement à ce qu’affirment en boucle mes blagues pourries et mon persiflage continuel sur l’humanité et ses sales manières, ce n’est pas le cas : nous sommes bien meilleurs que ce que je le laisse entendre… mais non, je ne me fiche pas de vous…

La compassion nous est aussi naturelle que l’agressivité : elles sont incluses dans le pack à la naissance, nous en avons eu besoin pour parvenir jusqu’à ces jours-ci… seules les proportions varient d’un individu à l’autre. Au niveau de notre famille ou de la tribu, nul besoin de guide pour en user. Mais entretemps, nous sommes devenus très nombreux, nos clans se sont élargis et regroupés jusqu’à former de volumineuses nations, nos réflexes d’entraide se sont dilués en proportion et les plus abrutis ou les plus vicieux d’entre nous en ont profité pour nous pourrir la vie : le névrosé qui se fait exploser en entraînant des innocents dans la mort est-il plus ignoble que les nobles conquérants prestigieux de nos livres d’Histoire ?…

En ce monde, le mal qui nous ronge ne provient que de la voracité d’une poignée de cols blancs propres sur eux, de l’ignorance crasse de quelques pauvres types et de la passivité coupable de la grande majorité. Mais faisons la part des choses : la bonne volonté stupide peut être aussi redoutable que la méchanceté et la rejoindre au Panthéon de la connerie : combien de blessés ont eu la nuque brisée par des mains secourables mais trop pressées ? Les plus dangereux d’entre nous sont ceux qui croient savoir mais qui ignorent tout, ils s’autorisent à tuer en toute bonne foi comme les chasseurs qui vous prennent pour un sanglier. Pour ma part, j’ai bien compris la leçon : tuer quelqu’un est moralement réprouvable, mais si tu l’enterres vivant, ça compte ou pas ?

(Dessin minimaliste et magistral de Trez)

(Dessin minimaliste et magistral de Trez)

Il est vertueux de partir en croisade contre le mal : l'engagement valorise toujours notre honneur personnel… mais le danger est de perdre son objectivité en voulant à tout prix faire le bien pour le bien ou rétablir une vérité... à trop vouloir bien faire, on ne fait rien de bon. Les brutes de décoffrage sont sourdes et aveugles, la véritable bonté ne peut être qu’éclairée… On aura beau retourner le problème dans tous les sens, si l’on veut un monde meilleur à plus ou moins long terme, la seule issue est d’investir massivement dans l’Education et la Culture même si c’est au détriment de la Défense ou des autres ministères… j’invente là l’eau chaude, rien de bien neuf sous le soleil, mais sinon, allié à l'instinct de survie, notre esprit archaïque se bricolera toujours une solution pour fuir le Diable quand il impacte son quotidien. Comme nous n’avons pas les moyens de nous en sortir seul face à un ennemi insaisissable, nous tentons de supprimer le tourment qui nous brise en nous en remettant à une puissance protectrice inconnue et mystérieuse que nous fabriquons de toute pièce. Nous lui consacrons alors toute notre volonté, et l’on se dévoue à elle du moment que l'effroi qui nous harcelait sans relâche ne nous taraude plus. Ce fut au départ au profit des shamans et des religieux mais de nos jours, en place de la Bible ou du Coran, on cherche plutôt le salut dans son portable saturé de Zemmour et autres joueurs de pipeau surfant sur nos peurs…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires