Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 14 janvier 2022 jour de Piaget...

Denis Vallier
Page du 14 janvier 2022 jour de Piaget...

Quand je lis, je m’efforce d’adhérer à l’ouvrage, d’entrer en communion avec l’auteur que ce  soit un génie ou une ordure (- ou les deux à la fois comme ce salaud de Céline) et ce n’est que dans un deuxième temps que je tente de me situer par rapport à ce que j’ai lu. Mais parfois l’auteur m’est si sympathique que mon sens critique m’abandonne et ce fut le cas avec Jean Piaget, ce petit Suisse à la bonne bouille et au gentil sourire. Il n’a pas inventé de montre mais derrière son air bonhomme, cet amoureux des mollusques voyait loin. Il a bien déblayé le terrain pour que notre intelligence comprenne l’intelligence et apprenne ce qu’est l’apprentissage. Il nous a fait évoluer et grandir dans une meilleure compréhension des mécanismes de l’évolution de notre espèce et de la croissance de nos enfants en mettant de l’huile dans les rouages de nos structures…

Selon lui, les progrès de la science ne se font ni par la substitution des paradigmes anciens par des paradigmes nouveaux, ni par une dialectique linéaire et locale progressant le nez dans le guidon et surmontant au coup par coup les contradictions rencontrées. Il a vu dans cette progression un "changement de point de vue",  une "décentration" dans son langage. La décentration est une coordination dans une adaptation permanente : construction et prise de conscience de coordinations nouvelles (- cela rejoint Bachelard et ses sauts). Ce que Piaget souligne, c'est que ces coupures ne sont pas des hiatus, fruits des caprices du hasard ou du génie, mais des "changements d'échelle", signes extérieurs discontinus d'une évolution continue de la connaissance, qui prend simultanément conscience d'elle-même et du réel extérieur.

C’est fluide comme un fleuve et encore plus vrai à l’heure de la communication instantanée et mondialisée… « La dialectique .../… est dans l'interaction de l'objet et d'un sujet qui se connaît lui-même en connaissant l'objet. Si l'esprit qui dit "non" sait pourquoi il dit "non", il a déjà les moyens de définir son prochain "oui" ». Qui peut le plus, peut le moins, un système logique plus grand possède la visibilité des autres systèmes logiques qu’il contient. Ainsi, la mécanique relativiste ne remet pas en compte certaine fonctionnalité de la mécanique newtonienne et si nous parvenons un jour à unifier notre mécanique relativiste et la mécanique quantique, cela ne diminuera ni l’une, ni l’autre. Il est à parier que l’intuition joue beaucoup sur des modes opératoire différents du tiers exclu qui continue à nous brider et à nous boucher la vue et donc, au final, que si le cerveau conditionne l’exercice de la pensée, cela ne signifie pas qu’il la renferme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires