Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 13 juin 2022, jour du grand souk...

Denis Vallier
(Dessin de Laurie Lipton)

(Dessin de Laurie Lipton)

"J’étais sur la route toute la sainte journée", des embouteillages infernaux ont englué le trafic… une pagaille… je ne vous raconte pas la patience qu'il m'a fallu ! Du coup, je ne suis pas allé voter mais ça ne m’empêchera pas de râler, je fais partie de la majorité… Les résultats du premier tour des Législatives émergent petit à petit sur mon écran et ça cause, ça cause… chacun y va de son avis, les propos se croisent, les vérités se chevauchent, le ton monte… C’est la foire d’empoigne. Comment voulez-vous que l’on fasse le tri et que l’on se mette d’accord dans une telle cacophonie ? Aucun consensus possible dans un tel brouhaha. Bref, nos écrans sont un véritable foutoir et la France est le plus grand des bordels !

Les philosophes ont longtemps cru pouvoir s’approcher d’une sorte de vérité unique et même se rapprocher d’une fantasmagorique universalité de la Philosophie au Siècle des Lumières. Mais le cogito (- le "Je pense donc je suis") de Descartes a enclenché une dégradation constante dont les soubresauts nous ont amenés jusqu'à l’hallucinant état actuel de la Philosophie comme de la société… Incapacité d'expression… Incapacité de sagesse... Incapacité d'elle-même… Et à la question "Pourquoi, puisque la Philosophie s’emploie à s’approcher de la vérité,  ne partageons-nous pas tous les mêmes vérités ?"… la réponse qui me vient à l’esprit est que c’est parce que la Philosophie n'est pas une science, que l’Humain est irrationnel et que chercher à atteindre une vérité quelconque avec nos cerveaux ramollis restera une course à l’échalote d’une grande absurdité…

Mais mon cerveau ramolli n’en est pas convaincu…il n’est pas à une absurdité prêt car de doctes professeurs nous enseignent que trois théories de la vérité sont à l'œuvre : la théorie de la vérité par correspondance chère à Aristote, la théorie de la vérité par adéquation (- tautologique) et la théorie de la vérité pragmatique (- sciences empiriques)… Puisque je pense, je pense que ces trois théories englobent toutes les connaissances : la première et la deuxième forment la mathématique... (- ce qui est dit est vrai et ce qui s'en suit est vrai aussi)… la troisième englobe toutes les vérités non mathématiques et qui se revendiquent malgré tout comme sciences (- sociologie, sciences humaines entre autres...). Toutes ces vérités sont aussi tyranniques les unes que les autres... car si on veut créer avec infiniment de patience un système cohérent et que toute les vérités se tiennent par la main, plus elles sont tyranniques vis à vis de nous, plus elles se serrent fort entre elles et gagnent en puissance. De plus une vérité qui ne serait pas tyrannique serait comme un macho sans ses roubignoles : vivant mais mollasson et incohérent… Le mot "tyrannique" a certes une connotation assez désagréable, tout comme le mot "critique", mais il ne faut pas se laisser berner par ses impressions…

Tout comme la douleur qui nous informe, une critique peut être positive, ainsi une vérité tyrannique peut avoir aussi son charme... Et en tous cas, j'ai du mal à m'imaginer qu'une vérité puisse être molle ! Toutefois, vérité n'est pas réalité : nous savons parfaitement que c'est nous même qui l’investissons d'un certain pouvoir. Nous vivons aussi avec des rêves, des illusions, et de plus en plus dans le virtuel… nous ne se nourrissons pas que de vérités et, de notre point de vue, nous ne nous en portons pas plus mal pour autant. Les humains ont la liberté de vivre ailleurs qu'au royaume de la Vérité et la vie a sans doute plus de valeur que toute vérité : elle vaut quand même plus qu’un jeu de patience et il va bien falloir nous adapter à cette pagaille organisée. Mais une chose est sûre, c’est que si la patience est la vertu des survivants et il va nous en falloir en quantité pour continuer à vivre dans un tel souk…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires