Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 8 août 2022, jour de marche...

Denis Vallier
Page du 8 août 2022, jour de marche...

"En oubliant les heures je marche seul, sans témoin, sans personne, que mes pas qui résonnent, je marche seul" comme Goldman. Et où serions-nous plus seuls que dans le désert ?... On s’imagine les déserts déserts, mais c’est une grave erreur : c’est fou ce que l’on y trouve au long du chemin. Mon orteil a douloureusement heurté une pierre d’achoppement et  après quelques jurons, je me suis aperçu qu’elle était gravée comme les Tables de la Loi du vieux Moïse… ça fait un mal de chien, mais c’est toujours mieux que de les prendre sur la tête. Avec un peu de bonne volonté et pas mal de plantes hallucinogènes, je pouvais encore y deviner les divagations d’un pseudo-penseur singeant Spinoza : "La Réalité est neutre et il n’y a aucun effet sans cause. Comme il n’existe pas de cause sans effet ni d’effet sans cause, tout est interdépendant donc aucune cause discrète ne saurait exister par elle-même : il ne saurait exister de cause absolue. De même, aucune existence absolue ne pourrait exister par elle-même et il n’existe donc ni absolu ni néant. Tout est interdépendance de causes or rien n’est de rien comme origine, il ne serait donc être considéré ni une cause ni un effet comme à priori absolu. Cependant, je suis là, ma vision existe et c’est tout un mystère"…

Je n’ai rien compris à ces révélations alors je me suis relu encore et encore depuis le début sans plus de résultats : quand je marche et pense dans le silence bourdonnant de mon désert, une cloche raisonne dans ma tête vide et je n'y comprends que dalle (- ce qui ne met en cause que mon incapacité à me comprendre et non ma pertinence)… Nos vérités, comme jeunes truites, souvent nous glissent un sourire en coin et puis s’échappent vivement des mains avant de disparaître, flash lumineux dans le torrent... Des truites et un torrent dans le désert… je vous jure… c’est la faute au soleil… Finalement, la seule vérité qui soit est de toujours chercher la vérité jusqu’au fond des déserts s’il le faut, sans jamais la trouver…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires