Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 31 mai 2020 jour des marionnettistes...

Denis Vallier
Page du 31 mai 2020 jour des marionnettistes...
Page du 31 mai 2020 jour des marionnettistes...

L’Europe n’est qu’une fable de La Fontaine à l’échelle d’un continent : les fourmis marchandes et protestantes du Nord refusent de prendre en charge les déboires et les défauts structurels des cigales latines du Sud. A l’Ouest les Anglais se sont tirés une balle dans le pied et sont hors-jeux tandis qu’à l’Est les rudes échappés du goulag comptent leurs billes et les points. Au milieu, l’Allemagne et la France tentent de recoller la vaisselle cassée pendant que le Luxembourg en compagnie de la Suisse, ce morpion opportuniste et cynique, lavent de concert l’argent sale et engrangent la monnaie....

Page du 30 mai 2020 jour du mal français...

Denis Vallier
Page du 30 mai 2020 jour du mal français...
Page du 30 mai 2020 jour du mal français...

On peut très bien vivre sa vie entre ses choux et ses chèvres et la vivre agréablement sans trop se poser de questions, mais dès qu’on s’intéresse au pourquoi du comment, cela devient une toute autre histoire. On peut très bien également chercher la vérité pour la connaître (- c’est-à-dire philosopher) dans son coin et élaborer son propre système et s’en satisfaire autant que d’un autre, mais, manifestement, notre recherche du vrai aura de fortes chances de passer à côté de la réalité de ce monde. Pour me faire une idée du vrai, je ne peux faire l’économie d’un savoir le plus encyclopédique possible...

Page du 29 mai MMXX jour de piège à cons...

Denis Vallier
Page du 29 mai MMXX jour de piège à cons...
Page du 29 mai MMXX jour de piège à cons...

« C'est parce que la foule est une masse inerte, incompréhensive et passive, qu'il faut la frapper de temps en temps, pour qu'on connaisse à ses grognements d'ours où elle est - et où elle en est. Elle est assez inoffensive malgré qu'elle soit le nombre, parce qu'elle combat l'intelligence. » diagnostiquait cruellement Alfred Jarry. Partout où la bien-pensance suinte ou prêche, Dada surgit… La masse domestiquée n’est pas le peuple guidé au combat par la Liberté aux seins nus piétinant les cadavres : « Souvent la foule trahit le peuple » à ce qu’en regrettait Victor Hugo et vous emmène au pas de...

Page du 28 mai 2020 jour médiocre...

Denis Vallier
Page du 28 mai 2020 jour médiocre...
Page du 28 mai 2020 jour médiocre...

Elle a certains aspects novateurs et positifs, mais globalement, cette époque de gadgets est médiocre. Médiocre, c’est le mot… Les gens médiocres se complaisent dans un environnement médiocre qui, à force, imperceptiblement, devient la norme. Je trempe dans ce bain tiède et, finalement, je fais joujou avec mes gadgets en plastique et je m’y sens bien mais parfois, je me demande où sont passées les libertés que j’ai connues, notre fraternité, notre solidarité, notre culture, notre joie de vivre ? Il y a bien sûr toujours des êtres d’exception qui relèvent le niveau mais inexorablement, années après...

Article publié depuis Overblog

Denis Vallier

Photo de James Nachtwey au Congo en 2008... - Il n’y a pas si longtemps que ça, des hommes se mangeaient entre eux. Vois-tu mon enfant, on appelait ça le cannibalisme… Incroyable non ? Quand viendra donc le temps où un père pourra apprendre à son petit : - Autrefois, les hommes se battaient et se tuaient entre eux. On appelait ça la guerre. Effroyable, n’est-ce pas… ? Mais je ne te dis pas tout, il y avait bien pire, j’ose à peine te le dire tant c’est terrible… on enlevait des enfants, on les terrorisait et puis on les droguait, on les armait et on en faisait des machines à tuer… je les appelais...

Page du 26 mai 2020 jour de guerre et de batailles...

Denis Vallier
Page du 26 mai 2020 jour de guerre et de batailles...
Page du 26 mai 2020 jour de guerre et de batailles...

"L’Art de la Guerre" l’ouvrage écrit il y a près de 1000 ans par Sun Tzu et qui est toujours actuellement le fondement de la pensée stratégique de par le monde a un titre incongru... "L’Art de la Guerre" ! Que l'on soit passé maître en son domaine ou artiste au sens propre, qui dit art, dit création, du moins, en principe : un chef d'oeuvre ou une œuvre d’art sont toujours neufs, c’est donner forme au présent. Or la guerre, en son objectif incontournable, détruit. D'où la question existentielle : la guerre est-elle une création destructrice ?... ou une destruction créative ?... Je ne sais trop…...

Page du 25 mai 2020 jour chez le gros Jeannot

Denis Vallier
Page du 25 mai 2020 jour chez le gros Jeannot
Page du 25 mai 2020 jour chez le gros Jeannot

J’t’en ficherai de ce confinement ! Qu’est-ce qu’on attend pour rouvrir le café du gros Jeannot ? Manquerait plus que ça qu’on rouvre l’église d’en face et pas notre lieu de culte ! Moi, je l’appelle le Bar des 3 abrutis parce qu’il y a toujours les trois mêmes types bourrés accrochés au zinc. C’est pas eux qui éclairent ! Chaque fois que je rentre, il y en toujours un pour sortir "- Tiens, v’là l’autre con qui arrive…Manquait plus que lui !".Moi, je ne me formalise pas de leur formule de politesse, au contraire, je me sens moins seul…. Il est vrai que nous autres cons, sommes de plus en plus nombreux....

Page du 24 mai 2019 jour du paon...

Denis Vallier
Page du 24 mai 2019 jour du paon...
Page du 24 mai 2019 jour du paon...

Pendant des dizaines de millénaires, nous sommes allés tant bien que mal vers toujours plus d’humains sur Terre. Ces dernières décennies, la courbe a grimpé en flèche : Covid-19 ou pas, ça fait 250 000 bouches à nourrir de plus chaque jour. Le problème, c’est qu’il y toujours plus d’humains pour toujours moins de place, d’énergie et d’humanité. L’inconvénient du progrès, c’est que grâce aux bienfaits de la médecine, de la sécurité alimentaire, militaire, sociale, à l’exagération du principe de précaution, la quantité s’obtient au détriment de la qualité : comment faire plus et mieux avec toujours...

Page du 23 mai 2020 jour des lapins crétins...

Denis Vallier
Page du 23 mai 2020 jour des lapins crétins...
Page du 23 mai 2020 jour des lapins crétins...

Puisque nous en sommes là et pas ailleurs, ce n’est que par le jeu de circonstances et de tous nos composants. Entre autres, notre agressivité autant que de notre amour. Notre génie a exploité cette violence au mieux, jusqu’ici, elle nous fut fort utile pour bousculer un monde parfois hostile à nos projets : il est beaucoup plus rapide de tuer un animal et de se vêtir de sa peau pour survivre au froid que d’attendre que l’évolution nous dote d’une fourrure protectrice. En général on gère tant bien que mal cette violence, mais parmi nous, les crétins qui font le mal par bêtise la discréditent :...

Page du 22 mai 2020 jour du vieux sage...

Denis Vallier
Page du 22 mai 2020 jour du vieux sage...
Page du 22 mai 2020 jour du vieux sage...

Comme les pitbulls, nous ne sommes qu’amour dans un bain de violence et cette violence se manifeste de différentes façons. La compétition à laquelle on nous invite et nous entraîne dès notre plus tendre enfance est une forme extérieure de cette violence. L’expression de cette violence est en relation étroite avec le " moi" qui en est sa forme intérieure. Les deux interagissent : la violence extérieure tend à renforcer le " moi" et l’attelage s'auto-entretient à tous les niveaux. I l est clair que l’émulation que nous encourageons au sein de la famille, dans le sport ou à l’école est une composante...

Page du 21 mai 2020 jour du crocodile...

Denis Vallier
Page du 21 mai 2020 jour du crocodile...
Page du 21 mai 2020 jour du crocodile...

A l’affut, ou maraudant entre deux eaux, mon cerveau reptilien est toujours là, bien présent, prêt à crever la surface et à bondir sur sa proie. Entre deux bains de soleil, les crocodiles sautent sur tout ce qui bouge et n’ont peur de rien jusqu’au jour où ils se font briser le dos par des mâchoires plus puissantes que les leurs. Le monde et la vie sont amour et violence fougueusement entremêlés : passion et désamour, union et rupture, c’est une coulée de lave en fusion depuis les premiers soubresauts de notre univers et ses toutes premières particules. Le curieux dans l’histoire est que violence...

Page du 20 mai 2020 jour de Lully...

Denis Vallier
Page du 20 mai 2020 jour de Lully...
Page du 20 mai 2020 jour de Lully...

A part la méduse turritopsis dohrnii qui, comme Benjamin Button, est capable de régresser au stade juvénile à la différence que, par la suite elle peut repasser à l’âge adulte et ainsi de suite dans un cycle sans fin, quelle créature peut se vanter d’être parfaite ? Certes, elle est parfaite et quasiment immortelle mais je me vois mal passer un bout d’éternité sous cette forme… Quoique… Que sait-on de la joie des méduses ? Les autres créatures mortelles dont nous sommes, comptent sur la mort et la sélection pour évoluer. L’évolution est violente et imparfaite sinon elle prendrait fin, c’est une...

Page du 19 mai 2020 jour de paix retrouvée

Denis Vallier
Page du 19 mai 2020 jour de paix retrouvée
Page du 19 mai 2020 jour de paix retrouvée

(Photo de Nathan Miftode au Canada) On en a mangé des kilomètres avant de se retrouver là, confinés. On en a vu des vertes et des pas mûres, des ciels gris, des rivières. On s'en est tapé du bitume, du goudron et des plumes. On en a bouffé des pizzas, des couscous, du saucisson. On en a connu des salopards, des justes et des paumés. On en a salué des humains, des nuages, des éclairs. On s'en est envoyé des beaux mecs, des pinups, Des radasses, des sales types, des pouffiasses. On en a piétiné des hérissons aplatis, Des chiens écrasés, des pigeons un peu cons. On en a versé des larmes Des larmes...

Page du 18 mai 2020 jour en uniforme...

Denis Vallier
Page du 18 mai 2020 jour en uniforme...
Page du 18 mai 2020 jour en uniforme...

Je critique, je critique, mais je suis mauvaise langue, la société humaine n’est pas si mal faite que ça, elle nous fournit des uniformes pour nous distinguer les uns des autres : des blouses blanches et des masques aux infirmières, des tenues bleues et des masques aux policiers et aux gendarmes, des treillis, des casques et des masques aux brûtasse. Il y a bien des infirmières militaires masquées mais si tous les soldats avaient plusieurs cordes à leurs arcs, qu’est-ce qui les empêcherait d’en faire des harpes ? Larmes aux pieds, crosses en l’air… Hors circonstances tout à fait exceptionnelles,...

Page du 17 mai 2020 jour de poussière et d'ombre...

Denis Vallier
Page du 17 mai 2020 jour de poussière et d'ombre...
Page du 17 mai 2020 jour de poussière et d'ombre...

Ce n’est pas bien compliqué, on est philosophe dès qu’on se pose une question et qu’on tente d’y répondre par soi-même. Il n’y a que le premier pas qui coûte comme disent les démineurs. C’est mieux avec une méthode, mais elle n’est pas obligatoire , on peut aussi le faire avec poésie . La réussite ou l’échec n’y changent rien, le mal est fait, l’apostat impossible, vous avez contracté un virus bien plus tenace que celui qui nous pourrit la vie ces derniers temps. Comme Monsieur Jourdain, du plus petit au plus grand, du plus crétin au pur génie, nous sommes tous à à nos moments, philosophes. Comme...

Page du 16 mai 2020 jour du Soldat inconnu...

Denis Vallier
Page du 16 mai 2020 jour du Soldat inconnu...
Page du 16 mai 2020 jour du Soldat inconnu...

En expert, Napoléon nous confiait : "la guerre est un état naturel"… Peut-être avait-il raison, mais en attendant, c’est une belle boucherie… Entre temps, les mesures d’hygiènes sont passées par là et la guerre est devenue plus propre. Elle se voudrait de nos jours un usage contrôlé de l'agressivité, une sorte de sport de combat avec des règles et un code de fairplay. Tu parles…. Pourtant, un pilote de bombardier, dont les missiles programmés se dirigent d’eux-mêmes sur leurs cibles, n'est pas spécialement agressif : c'est avant tout un professionnel qui exécute une mission tout comme le technicien...

Page du 15 mai 2020 jour de Trump et Camacho...

Denis Vallier
Page du 15 mai 2020 jour de Trump et Camacho...
Page du 15 mai 2020 jour de Trump et Camacho...

A ma grande déception, il n’y a plus de projet européen lisible et valable et notre incapacité à apporter une réponse commune à cette pandémie renforce cette déception mais je garde espoir malgré tout : Nietzsche prédisait une Europe unie par sa médiocrité citoyenne, quelle clairvoyance !… et quelle désillusion… Ce n’était pas qu’un philosophe de génie à grosses moustaches ayant mal fini, c’était aussi un visionnaire qui détestait la névrose nationaliste, les drapeaux et tout le tintouin. Il annonçait de manière prophétique ce qu’il appelait "le métissage européen" : la nécessaire union économique...

Page du 14 mai 2020 jour d'après....

Denis Vallier
Page du 14 mai 2020 jour d'après....
Page du 14 mai 2020 jour d'après....

Comme disent nos amis juifs, en 40, les optimistes ont terminé à Auschwitz et les pessimistes à Hollywood… C’est plus une affaire d’attitude que de caractère… Si je veux rester positif et vivre joyeusement, tendre vers le bien, le bien "être", le bien "vivre" et le répandre autour de moi, je dois en premier lieu coller au plus près à la réalité. Bien sûr, il serait préférable de rayonner de joie et de gaieté sans compter, mais il serait trompeur de repeindre le tableau noir en rose, ce serait une erreur, pire, une faute . Autour de moi, on parle du "Jour d’après" avec enthousiasme, on voit les...

Page du 13 mai 2020 jour à la niche...

Denis Vallier
Page du 13 mai 2020 jour à la niche...
Page du 13 mai 2020 jour à la niche...

Selon Aldous Huxley, "La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude"… tout un programme qui me rappelle quelque chose ... dans quel tiroir ai-je pu le ranger ce vieux débris ?… et comment l’avais-je appelé ce fichier ? Ah oui, ça me revient… À la niche !… Ça ne leur suffit pas qu’il gèle à fendre pierre Ou que le sable soit chaud comme brûle la braise Ils demandent...

Page du 15 mai 2020 jour de désunion européenne...

Denis Vallier
Page du 15 mai 2020 jour de désunion européenne...
Page du 15 mai 2020 jour de désunion européenne...

La mondialisation, que l’on accuse de tous les maux pendant cette crise planétaire, est encore perçue par les marchands comme un facteur de paix élargie : commerce et liberté des échanges semblent apporter une sorte de paix en remplissant au passage les poches de quelques-uns. Mais on voit ce qu’il en est : dans la tempête, chacun ne pense qu’à retirer ses billes au mieux de ses intérêts. On pourrait espérer qu’avec l’épreuve que nous traversons, elle ait au moins le mérite de donner à chacun le même universel. On voudrait y croire puisqu’il suffit de visiter un chantier pour tomber sur un Serbe,...

Page du 11 mai 2020 jour des spectres...

Denis Vallier
Page du 11 mai 2020 jour des spectres...
Page du 11 mai 2020 jour des spectres...

Jusqu’à il y a peu, les parasites qui s’étaient accaparés le pouvoir déclenchaient des guerres selon l’intérêt du moment et demandaient à des pauvres types comme vous et moi de la terminer… On ne pensait qu’à se défiler, mais ce n’est pas évident quand on vous exécute sur place pour l’exemple… Il est pourtant impossible d’admettre de sacrifier sa vie, sa famille, sa jeunesse, son éthique, le respect de soi-même pour des raisons absurdes et dérisoires ? C’est tout bonnement inadmissible ! C’est pour cela que nous ne voyons aucune logique dans la guerre, rien que l’ignominie et la souffrance. Depuis...

Page du 10 mai 2020 jour du Roi Lion...

Denis Vallier
Page du 10 mai 2020 jour du Roi Lion...
Page du 10 mai 2020 jour du Roi Lion...

Dans la nature, le "mâle dominant" est très répandu dans les organisations animales… de notre côté, nous nous imaginons dénaturés, mais nous n’échappons pas à la règle. Par le passé, après avoir raccourci quelques têtes et une bonne partie de chasse, les tyrans qui s’étaient approprié le pouvoir ne passaient que rarement une nuit seuls au lit. Après tant d’effort, ils avaient besoin de réconfort et si possible en variant les plaisirs. A part quelques homosexuels, ils en profitaient pour faire des gosses à tire larigot… Cette propension à se reproduire est toujours d’actualité puisqu’au Royaume...

Page du 9 mai 2020 jour de Gengis Khan...

Denis Vallier
Page du 9 mai 2020 jour de Gengis Khan...
Page du 9 mai 2020 jour de Gengis Khan...

Ne nous faisons pas d’illusions : ce n’est pas une pandémie qui va changer du jour au lendemain les quelques vautours et requins qui, grâce au travail des autres, se sont approprié l’essentiel des richesses de la planète. Ils ne vont pas lâcher l’affaire pour si peu même si ces rapaces auront l’impression d’avoir perdu une aile dans la mésaventure. Tout ce qu’ils lâcheront, ce sera un peu de lest, et encore... Pour parvenir à ce niveau de richesse et de pouvoir de nuisance à l’échelle planétaire, il faut, outre un égo surdimensionné, une propension à la violence. Il y a toujours des exceptions...

Page du 8 mai 2020 jour des sacs d'os...

Denis Vallier
Page du 8 mai 2020 jour des sacs d'os...
Page du 8 mai 2020 jour des sacs d'os...

"Okosténie" est un livre renversant de Nicole Caligaris. Ce n’est pas vous qui le lisez, c’est lui qui vous travaille comme le bourreau sa victime. Selon la quatrième de couverture et Miroslav Popovic, les Russes du temps de Staline, avaient une expression appropriée dans leur jargon de spécialistes, pour désigner l’état second dans lequel finit par tomber un homme torturé : ils appelaient ça "okosténie"… ce qui peut se traduire par "il s’est fait os". Un système de défense inconscient permet d’atteindre un état au-dessous du sensible qui fera des prisonniers des sacs d’os. Ils feront bien du bruit...

Page du 7 mai 2020 jour du servage...

Denis Vallier
Page du 7 mai 2020 jour du servage...
Page du 7 mai 2020 jour du servage...

Si l’on veut que les choses reprennent leur cours "comme avant", les recommandations de l’Institut Montaigne sont claires et nettes, il va falloir vous serrer la ceinture, bande de gueux ! Le mieux, serait de retrouver les conditions de travail du temps de Montaigne… A l’époque, c’était encore le servage autrement dit, l’esclavage. Désolé de vous décevoir, honorables participants au think tank le plus riche de France, les gueux ne veulent plus "vivre comme avant". Vous avez beau nous pourrir l’information par vos organes de presse, "Contrepoint" ou "l’Opinion", nous ne sommes plus dupes. On s’en...

1 2 > >>