Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 31 janvier 2022 jour anarchiste...

Denis Vallier
Page du 31 janvier 2022 jour anarchiste...
Page du 31 janvier 2022 jour anarchiste...

(Dessin de Banksy) Avant, on bronzait tranquille, maintenant ça nous file le cancer… Vous avez la chance de vous sentir en peine forme ? Vous vous trompez : je, tu, il, nous sommes tous malades, de grands malades. La société toute entière est malade et "le système" nous fait marcher comme un seul homme, sur la tête. Heureusement, Johnson & Johnson, Roche, Pfizer et autres Novartis sont là pour nous soigner, pas pour nous guérir, vous pensez bien… Nous ne savons même plus qui nous sommes. À quoi nous sert-il d’avoir encore un nom ? La société nous identifie grâce à nos numéros, la reconnaissance...

Page du 20 janvier 2022, jour d'absence...

Denis Vallier
Page du 20 janvier 2022, jour d'absence...
Page du 20 janvier 2022, jour d'absence...

"I have a dream"… J'ai fait un rêve ... et pan ! Une balle dans la gorge...! Vous connaissez bien sûr l'histoire du pasteur… Martin Luther King est mort assassiné à 39 ans mais son cœur était usé comme celui d’un homme ayant vécu plusieurs vies. Même s’il est juste, beau et généreux, le rêve finit par nous rattraper et nous faire payer l’addition. Moi, je ne fais plus le rêve de voir des croyants prendre les clodos par la main, les emmener chez eux pour laver leur puanteur et torcher leur culs de bêtes humaines. Je ne fais plus le rêve d'un Pape en sandalettes et vivant de la charité. Si je suis...

Page du 29 janvier 2021 jour de prise en main...

Denis Vallier
Page du 29 janvier 2021 jour de prise en main...
Page du 29 janvier 2021 jour de prise en main...

Nous avons dans nos rangs de fervents défenseurs de la nature. C’est sympathique et tout à leur honneur, mais la nature s’en passe allègrement, elle était là bien avant nous et elle le sera bien après. Dans un immense gâchis, nous payerons lourdement le prix de nos erreurs tandis qu’elle finira toujours par se renouveler sur une longueur de temps qui nous échappe… Nous avons beau la blesser, nous lui sommes totalement indifférents : si on lui prêtait une pensée, elle ne voudrait pas plus laisser les humains s’élever qu’elle ne souhaiterait qu’ils se rabaissent. Puisque nous en sommes les auteurs,...

Page du 28 janvier 2022, jour remis en cause.

Denis Vallier
Page du 28 janvier 2022, jour remis en cause.
Page du 28 janvier 2022, jour remis en cause.

La stabilité, la permanence en toute chose, sont supposées assurer la sérénité, mais l'expectative et la remise en cause, sont-elles forcément angoissantes ? Il faut bien sortir pour naître, pourquoi s’arrêter en chemin ? Au cours d’une vie, il est indispensable d’aller voir ailleurs si on y est… il y a tant de mondes dans le monde et tant de manière de le voir qu’il est indispensable d’en prendre conscience pour relativiser ses acquis et certitudes. Sortir de sa zone de confort, c’est faire un premier pas vers l’indépendance en nous échappant de l’embrigadement, des stéréotypes et de la pensée...

Page du 27 janvier 2022 jour indécis...

Denis Vallier
Page du 27 janvier 2022 jour indécis...
Page du 27 janvier 2022 jour indécis...

- Dieu merci, je suis athée, allez… santé !… - "Athée sans t ? Eh bien athée souhaits quand même !" a cru bon d’ajouter mon voisin de comptoir en levant son verre… Il est peut-être croyant, mais si son Dieu a fait de moi un athée, qui suis-je pour remettre en cause son choix ? Un jour athée, le lendemain agnostique, le surlendemain indécis… en fait, ma seule constance est le changement : je ne suis sûr de rien. Ballotté entre le pour et le contre, je suis une démocratie à moi tout seul, fidèle à un ensemble politique et social, mais qui ne cesse de le remettre en cause. De toute façon, je ne suis...

Page du 26 janvier 2022 jour sur le trottoir...

Denis Vallier
Page du 26 janvier 2022 jour sur le trottoir...
Page du 26 janvier 2022 jour sur le trottoir...

Prière du trottoir Je vous salue putains, Marie ou Madeleine Qui usez vos talons sur trois mètres cinquante Et faites le tapin comme les plus belles reines Tout au long des saisons dans des tenues clinquantes Je vous salue traînées, maîtresses éphémères, Qui tirez les puceaux du giron de leurs mères Et faites des époux jurant fidélité Les cochons dissolus qu'ils ont toujours été. Depuis l'aube des temps, les matrones sévères Maudissent vos appas et les bigots austères, Au nom de l'hypocrite et sainte chasteté, Condamnent au bûcher votre lubricité. Pour le premier émoi du jeune adolescent, Pour...

Page du 25 janvier 2022, jour aux putes...

Denis Vallier
Page du 25 janvier 2022, jour aux putes...
Page du 25 janvier 2022, jour aux putes...

(L'escalier - Dessin de Serre) Oh les vilaines… A part Marie-Madeleine, toutes les putes sont des filles perdues qui font un sale métier… tout le monde vous le dira, même ceux qui y vont. D’ailleurs, on se demande pourquoi elles ne préfèrent pas faire cadres supérieures ? Les prostituées à bas résilles ne portent ni mantille ni voile mais sont souvent croyantes. Sexe et religion, illusion du plaisir et peur de la mort, ont toujours fait bon ménage et recette : hors confinement, leur petite entreprise ne connaît pas la crise. "Ce qui compte, c’est la Bible !" en rigolent avec délectation les...

Page du 23 janvier 2022, jour sceptique...

Denis Vallier
Page du 23 janvier 2022, jour sceptique...
Page du 23 janvier 2022, jour sceptique...

Au cours d’un repas festif et arrosé, un ami charitable et bienveillant m’a classé dans la catégorie des sceptiques poids lourds… sceptique, comme une fosse… je ne veux pas le contrarier, mais j’en doute. Se dire sceptique, croyant, athée, se dire chrétien, philosophe, spinoziste, kantien, se dire humaniste, rebelle, anarchiste, se dire unique, correspond à tant de schémas préétablis par des compréhensions si sommaires, si mal analysées que je préfère souvent dire que je ne suis rien du tout, même pas normal. On a si vite l'occasion d'étiqueter des bouteilles sans savoir réellement ce qu’il y a...

Page du 22 janvier 2022 jour de discrétion...

Denis Vallier
Page du 22 janvier 2022 jour de  discrétion...
Page du 22 janvier 2022 jour de discrétion...

Il est sain de douter de nos croyances, de nous méfier de nos certitudes, de remettre en cause nos savoirs, mais qui n’avance pas recule dans cette folie contemporaine nous entraînant toujours plus loin dans son sillage… il nous faut bien aller de l’avant comme tout le monde et prendre quelques distances avec toute vérité pour rester dans le coup. Libre à nous de sauter du train en marche, mais il est des situations où la prudence et le doute deviennent des bagages encombrants : quand ce décalage mène à l'obsession, aux angoisses métaphysiques, à la dilution d'une instance livresque dans une substance...

Page du 21 janvier 2022 jour d'erreur...

Denis Vallier
Page du 21 janvier 2022 jour d'erreur...
Page du 21 janvier 2022 jour d'erreur...

Tu te trompes, il se trompe, nous nous trompons… s’il y a une chose dont vous pouvez être sûr, c’est que l’on se trompe. Pour ma part, cela ne m’est arrivé qu’une fois, une nuit un peu arrosée où j’ai cru m’être trompé de femme, je m’étais juste trompé de maison… mais l'erreur si humaine sera la règle tant que la croyance nous aveuglera, que la conviction l’emportera, que notre opinion sera définitivement tranchée, que l’on sera persuadé, convaincu, sûr et certain que un et un font deux. Ça peut faire 11 selon Jean-Claude Van Damme. La règle, même tordue, mesure et a force de loi quand elle vous...

Page du 20 janvier 2022 jour de frottements...

Denis Vallier
Page du 20 janvier 2022 jour de frottements...
Page du 20 janvier 2022 jour de frottements...

(La leçon d’anatomie de Rembrandt revue et corrigée) La Science, c’est bien… avec ses bottes de sept lieues, elle nous a fait faire des pas de géants, elle nous a donné des yeux qui percent la matière et qui verront la naissance de l’univers… mais elle m’est insuffisante pour te connaître dessous ta peau. Du plus petit des virus à la galaxie la plus énorme, ce qui nous définit, ce sont nos contours, nos frontières. Si je suis moi, je ne suis pas toi. Nous sommes bien au chaud à l’intérieur de notre domaine, mais nos limites peuvent être sources de frottements. Il en est d’agréables mais ils...

Page du 19 janvier 2022 jour mensonger...

Denis Vallier
Page du 19 janvier 2022 jour mensonger...
Page du 19 janvier 2022 jour mensonger...

Je mens… et c’est vrai, même quand je dis "je mens"… Comment encore croire les mots ? Et dire que des âmes pures voudraient mettre la vérité au-dessus de tout… Que de couleuvres nous faut-il avaler à cause de notre prétention à la vérité toute nue, cette garce ! Mensonge dès le réveil : à poil devant mon miroir et sur la balance, je rentre le ventre (- oh non ! pitié… n’imaginez même pas la scène…) et ça continue en ouvrant la radio. Mais par contre, imaginons que l’on soit un pur cristal que traverse la lumière, qu’on puisse vivre sans aucune part d’ombre, que l’on soit un livre ouvert plein de...

Page du 18 janvier 2022 jour de vérité...

Denis Vallier
Page du 18 janvier 2022 jour de vérité...
Page du 18 janvier 2022 jour de vérité...

Tout le monde a des défauts, moi, par exemple, j’ai une jambe plus courte que les deux autres mais je trouve ça plutôt marrant… Par contre, Anna Tyskiewicz, future comtesse Potocka, tentait de cacher de belle manière un strabisme divergent. Talleyrand, le plus célèbre pied-bot de notre Histoire à la démarche boiteuse, connaissait comme beaucoup cette infirmité. Un jour, elle s'avisa maladroitement (- ou malicieusement, allez savoir…) de lui demander : - Comment allez-vous, Prince ? – "Comme vous voyez, madame", tomba sobrement le coup de sabre de Talleyrand toujours aussi impitoyable… Au corbeau...

Page du 16 janvier 2022 jour parallèle...

Denis Vallier
Page du 16 janvier 2022 jour parallèle...
Page du 16 janvier 2022 jour parallèle...

Il vaut mieux raison garder dans ce monde de fous, pontifie volontiers la sagesse des nations et c’est une affaire de bon sens, n’est-ce pas ?... Il parait effectivement de bon sens de s’en référer au bon sens mais est-ce une si riche idée que cela ? Si tout le monde est fou, c’est celui qui ne l’est pas qui en est un. La logique ou les maths en général nous paraissent des outils fiables pour comprendre notre monde car de l’infiniment petit à l’infiniment grand, l’univers est fait de mouvements, d’informations et de rapports qui animent des structures minuscules ou gigantesques. On retrouve curieusement...

Page du 15 janvier 2022 jour d'échappée belle...

Denis Vallier
Page du 15 janvier 2022 jour d'échappée belle...
Page du 15 janvier 2022 jour d'échappée belle...

À première vue, la réalité de chacun naît de son cerveau mais, depuis les avancées de la Mécanique quantique, on se doute bien qu’elle doit être fort différente de l’idée qu’on s’en fait… ce qui est sûr, c’est que nous n’avons pas tous la même : déjà au départ, nous ne verrons pas le monde à la manière d’une taupe, d’une chauve-souris ou d’un radiologue qui voit l’invisible en transperçant nos corps de ses rayons X… eh bien, si c’est ça, lâchons lui la bride à ce cerveau, levons lui les barrières, cessons de l’enfermer derrière les murs que nous élevons dans notre boîte crânienne… car une ombre...

Page du 14 janvier 2022 jour de Piaget...

Denis Vallier
Page du 14 janvier 2022 jour de Piaget...
Page du 14 janvier 2022 jour de Piaget...

Quand je lis, je m’efforce d’adhérer à l’ouvrage, d’entrer en communion avec l’auteur que ce soit un génie ou une ordure (- ou les deux à la fois comme ce salaud de Céline) et ce n’est que dans un deuxième temps que je tente de me situer par rapport à ce que j’ai lu. Mais parfois l’auteur m’est si sympathique que mon sens critique m’abandonne et ce fut le cas avec Jean Piaget, ce petit Suisse à la bonne bouille et au gentil sourire. Il n’a pas inventé de montre mais derrière son air bonhomme, cet amoureux des mollusques voyait loin. Il a bien déblayé le terrain pour que notre intelligence comprenne...

Page du 13 janvier 2022 jour d'abduction...

Denis Vallier
Page du 13 janvier 2022 jour d'abduction...
Page du 13 janvier 2022 jour d'abduction...

Dans "Escroc mais pas trop", Woody Allen est un escroc à la petite semaine qui ouvre une mini échoppe de cookies pour camoufler une tentative de cambriolage de banque. Comme c’est un minable accompagné de bras cassés, ils débouchent dans un magasin de vêtements… mais les cookies de sa femme font un malheur et au final, assurent leur réussite… Il n’en reste pas moins persuadé que c’est grâce à lui qu’ils ont fait fortune... Nous nous moquons de ce paumé mais ce créatif de Woody Allen nous présente un miroir… le toquard a-t-il vraiment tort ? En migrant progressivement du ventre vers la tête pendant...

Page du 12 janvier 2022, jour au bistro...

Denis Vallier
Page du 12 janvier 2022, jour au bistro...
Page du 12 janvier 2022, jour au bistro...

(Dessin de Grémi) Pendant qu’au bar nous descendons notre pression en grignotant des bretzels, la recherche scientifique avance toujours plus loin et plus profondément... Certes, il a toujours été inconcevable d’imaginer une intelligence absolue, mais les sciences se sont avancées si loin dans l’infiniment grand et si profondément dans l’infiniment petit que, même pour nos plus belles intelligences, il est devenu inconcevable de tout savoir (- d’autant plus que la Physique Quantique ne simplifie pas la donne : elle est contrintuitive au possible mais manifestement, ça fonctionne). La complexité...

Page du 11 janvier 2022, jour des grosses têtes...

Denis Vallier
Page du 11 janvier 2022, jour des grosses têtes...
Page du 11 janvier 2022, jour des grosses têtes...

(Illustration par Iulian Sidorencu) La beauté sauvera le monde… c’est l’espérance laissée par "Le pianiste" de Polanski écrasant les ténèbres sous ses doigts engourdis. La beauté est aussi marchande, chaque année nous suivons avec le sourire l’élection des miss et il est indéniable que les élues présentent des atouts qui en font de belles personnes harmonieuses malgré leur froide détermination à être la plus belle du miroir. Si vous avez la chance d’en croiser une, elle vous fera forte impression mais vous ne serez pas convaincu qu’elle sauvera le monde. Cela pourrait nous faire regretter qu’il...

Page du 10 janvier 2022 jour de la Science...

Denis Vallier
Page du 10 janvier 2022 jour de la Science...
Page du 10 janvier 2022 jour de la Science...

Notre société évolue curieusement… Une proportion non négligeable de la population, travaillée par de sombres perspectives d’avenir, en est venue à détester l’intelligence, à cracher sur la culture et à mépriser la Science… Ces personnes plutôt bruyantes méritent d’être entendues et ont le droit d’exprimer tout mépris tant qu’elles s’y retrouvent avec leur propre intelligence et leur propre culture et tant qu’elles ne perturbent pas les nôtres… mais pour la Science, il y a maldonne : elles en bénéficient au quotidien sans se plaindre… c’est un peu comme si Lucifer persistait dans un saint homme...

Page du 9 janvier 2022 jour des anti-vax...

Denis Vallier
Page du 9 janvier 2022 jour des anti-vax...
Page du 9 janvier 2022 jour des anti-vax...

 (Dessin de Sempé) Les anti-vax ont le droit d’avoir peur… mais qu’ils assument leurs contradictions. "Ils ne savent pas ce qu’il y a dedans"… Soit, mais qu’ils soient cohérents et aillent jusqu’au bout. Ne pas savoir ce qu’il y a dedans ne les empêchent pas de fumer tant et plus, de boire du coca ou de manger des kebabs… Ils ne savent pas plus ce qu’il y a dans la cabine de pilotage quand ils prennent le métro, le train ou pire, l’avion… Ils sont bien obligés de faire confiance quasiment en permanence à ce qu’ils ne voient pas et à ce qu’ils ne savent pas. Les anti-vax admettent volontiers...

Page du 8 janvier 2022, jour de réflexion...

Denis Vallier
Page du 8 janvier 2022, jour de réflexion...
Page du 8 janvier 2022, jour de réflexion...

Réfléchir face à un miroir n’est pas une très bonne idée, on ne sait plus qui pense quoi… Quand cela m’arrive, j’ai la même concentration que sur les toilettes et je fais la même tête que le ravi de la crèche avec ses yeux de merlan frais… C’est malpoli de parler la bouche pleine, mais quand on a la tête qui se vide, c’est pire… Finalement, peut-être que le simplet n’est pas si idiot que ça, peut-être est-il tout simplement bloqué dans une réflexion profonde et prodigieuse ou perdu au fond d’une mise en abîme dont il ne peut s’échapper ? Si on part de l’idée que de tout temps et en tout lieu, tous...

Page du 7 janvier 2022 jour un peu moisi...

Denis Vallier
Page du 7 janvier 2022 jour un peu moisi...
Page du 7 janvier 2022 jour un peu moisi...

La logique, c’est bien… il en faut pour ne pas dire et faire n’importe quoi mais pas trop ni tout le temps, ce ne serait plus drôle : pas assez et Ubu nous gouverne, trop et on refuse les non-vaccinés dans les services de réanimation ou on élimine les vieux pour en faire du "Soleil vert", une sorte de pâté pour chien. Si on la pousse dans ses extrémités, il faut réduire drastiquement la population mondiale de l’ordre de 99,99% et redevenir cueilleurs (- les chasseurs ont déjà tout bouffé…). La logique se veut très logique et c’est logique, cela s’exprime au mieux dans le formalisme classique du...

Page du 6 janvier 2021, jour d'abrutissement...

Denis Vallier
Page du 6 janvier 2021, jour d'abrutissement...
Page du 6 janvier 2021, jour d'abrutissement...

(Illustration par "Failunfailunmefailun"…) Il y a un an, une meute de bas du front et de nuques rouges prenant d’assaut le Capitole sous les encouragements de Trump. Ce chef d’Etat devait sa réussite à un cynisme absolu, une morgue imperturbable et un égoïsme poussé au paroxysme : moi d’bord, les Etats-Unis ensuite et le reste du monde peut bien crever… Il a entraîné son pays vers un repli sur soi et un abrutissement généralisé. On le sait, malheureusement, les Etats-Unis donnent le la dans le concert des nations… Pour simplement survivre, nos lointains ancêtres, eux, ont dû faire preuve d’intelligence...

Page du 5 janvier 2022 jour dans ma caverne...

Denis Vallier
Page du 5 janvier 2022 jour dans ma caverne...
Page du 5 janvier 2022 jour dans ma caverne...

(Gottheit (Déité) - Tableau de Zademack) Bien à l’abri dans l’obscurité de ma caverne, j’ai lu sur le net (- autrement dit nulle part) que les théorèmes "gödeliens" d’incomplétude révèlent "la transcendance inhérente au monde mathématique"… Quelque obscur historien des maths va plus loin : "l'infini transcende le numéral. Cette hiérarchie a été découverte et non pas construite par le mathématicien. Elle est une réalité du monde mathématique". Ainsi, on entend dire que les maths seraient un monde dans le monde, qu’elles nous éclaireraient comme un astre, qu’elles auraient été là de tout temps,...

1 2 > >>