Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cahier décharge Je ne sais pas ce que c'est, je le saurai quand j'aurai terminé. Et j'aurai terminé quand je saurai ce que c'est.

Page du 5 avril 2022 jour en exil...

Denis Vallier
Page du 5 avril 2022 jour en exil...
Page du 5 avril 2022 jour en exil...

De Syrie ou d’Ukraine… Du Soudan ou du Yémen L’exil est une île… Me revient cette nuit qui jamais n'exista, La sensation d'aimer sans le besoin d’y croire. Souviens-toi de ce chant qui jamais ne cessa Quand pleuvaient toutes ces bombes et mourraient nos espoirs. Partons vers un pays qui n’est sur aucune carte, Pour fuir à corps perdus nos peurs et nos souffrances… Serrons sur notre cœur l'enfant de nulle part Qu’il retrouve la gaîté que lui doit son enfance. Offre-moi le verre d’eau que l'on cherche au désert Quand les lèvres collées implorent une rémission. Je ne veux pas mourir, j'aime trop ma...

Page du 4 avril 2022, jour des corbeaux...

Denis Vallier
Page du 4 avril 2022, jour des corbeaux...
Page du 4 avril 2022, jour des corbeaux...

(Illustration par Zare) On y a cru à l’amour, la main dans la main et aux fleurs dans les cheveux… Le monde que nous croyons connaître n’est réel que par la force de nos illusions et de nos rêves… et toute vérité est un cadeau sans grande valeur comme tous les cadeaux… en ce moment, je les balance écœuré dans cette décharge. J’ai d’autres préoccupations, je pense sans trêve au chaos à venir, abandonnant mes jours à l’oubli quand tant d’ombres silencieuses se glissent dans nos vies… Bien sûr, des enfants étaient morts dans le Donbass, mais aucune cause ou raison ne justifiera les charniers que...

Page du 3 avril 2022, jour des déductions encadrées...

Denis Vallier
Page du 3 avril 2022, jour des déductions encadrées...
Page du 3 avril 2022, jour des déductions encadrées...

Nos écrans sont submergés d’avis tranchés invraisemblables, de prises de position ahurissantes, de propos dont la violence est parfois sans filtre. Énormément d’affirmations soutenues sur les réseaux sociaux ne sont que des déductions hasardeuses… en conséquence de quoi je suis de plus en plus partisan de subordonner l'emploi du "donc" à un examen au même titre que la conduite des véhicules automobiles. Un usage intempestif en est tout autant préjudiciable à la bonne marche de la société que les chauffards. Ces derniers temps j’ai écouté quelques croyants aux raisonnements de Jésuites… ils vous...

Page du 2 avril 2022 jour de salade de langue...

Denis Vallier
Page du 2 avril 2022 jour de salade de langue...
Page du 2 avril 2022 jour de salade de langue...

(Illustration par Kadir Nelson) Les mots sont beaux parce qu'ils sont échanges, parce qu'ils sont un cadeau donné par des êtres chers, parce qu’ils sont sauvages et rebelles et que nous devons savoir les maîtriser, parce qu’ils sont faits pour exprimer, pour pleurer et puis rire, plaire et chanter, danser aussi. Mais je remarque au passage que le langage de notre vie pratique ne me facilite pas la tâche pour parler de ce qui n'appartient pas à notre monde des choses… d'où les difficultés et les confusions possibles qui nous font passer sans cesse du coq à l’âme dès que l’on veut transmettre...

Page du 1er avril 2022, jour de la carotte...

Denis Vallier
Page du 1er avril 2022, jour de la carotte...
Page du 1er avril 2022, jour de la carotte...

Si la Vérité nous est si inaccessible au milieu d’une forêt d’illusions dense et chaotique, il serait tout autant illusoire de ne vivre avec d’autre but qu’un perpétuel divertissement… pourquoi ne pas se droguer dans ce cas-là. La drogue est le porte-drapeau de cette ardente fureur à disparaître dans le néant et les néons du "plaisir". On le sait, l’addiction est dangereuse, et pourtant, certains fumeurs de havanes sont accros au tabac ou à l’héroïne, d’autres se noient dans les vapeurs d’alcool ou de beuh d’autres encore se font dévorer vivants par des sectes ou des religions, moi, j’y vais encore...

<< < 1 2